Ces réfugiés se reconstruisent une nouvelle vie, loin du danger

Par l'équipe Oneheart, le 23 août 2018
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Depuis fin août 2017, les Rohingyas, minorité musulmane de Birmanie, sont sévèrement réprimés par l’armée birmane même si la répression ne date pas d’hier. Ainsi, plus de 600 000 personnes ont fui leur pays pour se réfugier au Bangladesh. Aujourd’hui, certains d’entre eux se sont reconstruits une nouvelle vie à l’étranger.

 

Les Rohingyas se reconstruisent

Dans un pays à 90% bouddhiste, les Rohingyas sont considérés comme des étrangers et sont persécutés. Comme souligné précédemment, plus de 600 000 personnes ont fui leur pays d’origine à cause des problématiques actuelles en Birmanie. Certains, malgré des difficultés, ont redoublé d’efforts et ont réussi dans la vie. Quelques exemples nous inspirent au quotidien à l’instar de :

  • Sharifah Shakirah, une jeune femme de 25 ans contrainte de déménager en Malaisie à l’âge de 5 ans

La Birmanie héberge la plus grande communauté de Rohingyas avec près de 75 000 personnes, selon les dernières données. Mais étant un pays musulman, peu de femmes ont accès à l’éducation ou aux services de santé. Pour pallier ce problème, Sharifah a fondé un réseau d'entraide pour les femmes rohingyas. Ainsi, grâce à cette association, ces femmes peuvent étudier les langues, l'artisanat, la religion ou encore le théâtre. Dans une interview, elle évoque sa motivation : “Je veux qu'elles se sentent capables de faire des choses pour qu'elles puissent se défendre.”

  • Anita Schug, une jeune neurochirurgienne forcée de quitter la Birmanie dans les années 80

Après avoir étudié la médecine pendant de longues années en Europe, Anita est aujourd’hui neurochirurgienne en Allemagne. Elle évoque ses souvenirs lors d’une interview : “J'ai considéré la neurochirurgie comme un défi. C'est pour cela que j'ai choisi cette spécialité.” En Birmanie, elle n’aurait certainement pas eu les mêmes chances de réussite puisque les Rohingyas sont interdits d'accès aux hôpitaux et aux écoles. Aujourd’hui, aux côtés de ses soeurs également médecins, elle souhaite que son expérience soit source d'inspiration.

 

SINGA aide les réfugiés à se réinventer une nouvelle vie 

 

SINGA France est un réseau de solidarité qui oeuvre au quotidien pour aider les réfugiés nouvellement arrivés en France. La structure connecte ces derniers avec celles et ceux qui souhaitent partager leur quotidien avec eux. Ainsi, SINGA a mis en place plusieurs programmes. La Fabrique et CALM permettent aux réfugiés de démarrer une nouvelle vie et de s’intégrer dans leur pays d'accueil.

  • La Fabrique est l’incubateur qui accueille gratuitement les entrepreneurs réfugiés en leur permettant de monter concrètement leur projet. Ces derniers sont suivis par quatre personnes à temps plein de façon collective ou individuelle.
  • CALM, Comme à la maison, est une plateforme de mise en relation entre les réfugiés recherchant un logement et les particuliers souhaitant venir en aide à ces derniers. C’est plus qu’une simple application d’hébergement, CALM est une expérience unique et humainement riche qui permet aux réfugiés de s'intégrer dans la société et de trouver un travail.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à construire le meilleur des mondes (le vrai)

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close