Occitanie : le premier EHPAD pour chiens voit le jour

Par l'équipe Oneheart, le 26 août 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Dans le Lauragais, en Occitanie, Isabelle et Fabienne accueillent chez elles les vieux chiens malades ou abandonnés.


“Chaque chien à sa chambre, aucun ne dort dehors”


Elles les soignent et leur permettent de finir leurs vies dans les meilleures conditions possibles : “Chaque chien à sa chambre, aucun ne dort dehors”, confie Isabelle.  Fabienne, la toiletteuse et Isabelle, l’assistante vétérinaire ont créé l’association La Cour des Miracles, un service rémunéré de garde de chiens à domicile et de toilettage, qui leur permet de subvenir aux besoins de leurs 17 résidents.

Notre objectif n’est pas de faire de l’argent mais juste de couvrir un peu nos frais, on propose des tarifs bien plus bas que des professionnels, ajoute Isabelle. On facture seulement 12 € pour rendre visite à un chien lorsque son propriétaire est absent.


Elles effectuent également des appels aux dons sur la page Facebook de leur association, qui rencontrent souvent un immense succès : “Un jour, on avait besoin de sardines pour nourrir un chien en mauvaise santé, on a donc lancé une opération sur Facebook intitulée “Des sardines pour sauver Marius”. On a reçu des centaines de boîtes de sardines qui venaient de toute la France. Le Super U de Villefranche nous a appelées pour nous dire qu’ils étaient en rupture de stock, il n’y avait plus une seule sardine dans le rayon.”, raconte Isabelle.


En Normandie, Thierry propose son Aide aux Vieux Animaux


De l’autre côté de la France, en Normandie, Thierry Bedossa, vétérinaire, accueille les chiens dans son refuge AVA (Aide aux Vieux Animaux). Ferme reconvertie en maison de retraite pour les animaux, elle accueille plus de 500 animaux, dont des chiens très âgés ou irritables que les maîtres ne veulent plus garder. 


Si Thierry en est arrivé là, c’est parce qu’il refuse d’euthanasier chiens et chats sous prétexte qu’ils sont juste trop vieux ou un peu agressifs. Avec autant d’habitants il n’est pas toujours facile de coexister : “Ils ont leur propre lieu de couchage. Pour pouvoir diminuer les risques de conflits, il faut que je puisse leur offrir plus de lieux de couchage qu’ils ne sont de chiens : sept chiens, neuf lieux de couchage.”, confie-t-il au site Le Point.

Thierry prend soin de ses animaux grâce à l’emploi de permanents et de bénévoles via son association AVA.  


Que ce soit au Nord ou au Sud, les chiens ont la chance de pouvoir compter sur des personnes qui ont à coeur leur bien-être. A la fin de leur vie, c’est l’Homme qui est leur meilleur ami.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à protéger les vivants à plumes, à poils ou à écailles

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close