Ils ripostent contre le Black Friday et créent le Green Friday

Par l'équipe Oneheart, le 15 novembre 2018
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Dans quelques jours, de nombreuses enseignes afficheront des prix cassés sur leurs enseignes et e-shops. Le Black Friday, aussi connu sous le nom de “vendredi noir”, est une journée de soldes exceptionnels importée des Etats-Unis, l’occasion de faire de “bonnes affaires” avant les fêtes de fin d’année. Face à cette frénésie d’achat, des acteurs tirent la sonnette d’alarme et nous invitent à repenser notre mode de consommation à travers le Green Friday.


Haro sur la surconsommation !


L’année dernière, on enregistrait en France près de 43 millions de transactions bancaires rien que le jour du Black Friday, de quoi faire frémir. Pour la plupart des consommateurs, le Black Friday apparaît comme une aubaine, l’occasion de dénicher les bons plans, de profiter des meilleures offres avant Noël. Ce petit jean à 7 euros ou encore ce portable dernier cri dont je rêve tant ! Mais lorsqu’on pense qu’il faut 11 000 litres d’eau pour fabriquer un jean, soit l’équivalent de 140 douches et que 4 millions de tonnes de vêtements sont jetées chaque année, il y a de quoi se poser quelques questions et repenser notre mode de consommation.


Le 1er août dernier 2018, nous avions déjà épuisé toutes les ressources naturelles que notre planète était en mesure de produire en une année. La date du Jour du dépassement, chaque année, se dégrade. Il y a vingt ans, il avait lieu le 30 septembre. Concrètement, cela signifie que si nous continuons à consommer de manière excessive, nous serons amenés à surexploiter nos écosystèmes. 


Le Green Friday, une alternative au Black Friday


A quelques jours de ce week-end de folie, une soixantaine de youtubeurs se sont lancés dans un Grand Défi pour le climat en adoptant des gestes pour la planète, dans le cadre du mouvement "On est prêt". Face à cette surconsommation, des acteurs se mobilisent partout en France et ripostent au Black Friday en créant le Green Friday. Souvenez-vous, en 2017, ils étaient nombreux à boycotter ce jour de soldes exceptionnels en fermant leur site internet ou encore en proposant des ateliers de réparation pour donner une seconde vie à ses objets. 


Suite à l’engouement suscité par le Green Friday, cinq structures décident de se rassembler pour créer un véritable mouvement : Le Green Friday. Sous l’impulsion du réseau Envie, et de quatre autres structures engagées, la plateforme en ligne de consommation responsable DreamAct, l’entreprise Altermundi, qui promeut le commerce équitable, l’entreprise coopérative, solidaire et citoyenne Ethiquable, le Réseau Francilien des Acteurs du Réemploi et Emmaüs, le collectif “Green Friday” sensibilise à une consommation plus responsable et met en lumière des alternatives. Le collectif invite toute structure engagée sur le réemploi, l’insertion professionnelle, le commerce équitable ou la durabilité à les rejoindre. D’ailleurs, depuis son lancement en juin 2018, 23 autres acteurs ont rejoint le réseau.

 

Mobilisons-nous le 23 novembre, partout en France !


Le 23 novembre, le collectif Green Friday invite les entreprises participant à l'opération à reverser 15% du chiffre d’affaires de la journée à une association avalisée par Green Friday, plutôt que de de proposer des promotions toute la journée. Cette année, ce sont les associations HOP (Halte à l’Obsolescence Programmée), Zero Waste France, Les Amis de la terre, Ethique sur l'étiquette qui sont mises à l'honneur. Donc pour chaque achat réalisé sur une des plateformes participantes, vous contribuez non seulement à un mode de consommation plus responsable mais soutenez également les actions d'une association.


Le 23 novembre, plusieurs ateliers et événements seront organisés partout en France. Rendez-vous ici pour découvrir l'opération la plus proche de chez vous !


Pensez à la méthode BISOU !

Avant de réaliser tout achat, l'association Green Friday nous invite à nous poser les bonnes questions en amont. Julien Vidal, fondateur de Ca Commence Par Moi nous expose la méthode Bisou qui consiste à se poser 5 questions essentielles pour éviter tous nos achats compulsifs d’objets et qui ne sont pas vraiment utiles :

1- Ai-je vraiment Besoin de cet objet ?

2- En ai-je besoin Immédiatement ?

3- Ai-je un objet Semblable chez moi ?

4- Quelle est l’Origine du produit ?

5- Ce produit est-il vraiment Utile ?

Et si vous envisagez un achat, privilégiez un objet d'occasion ! Il existe tout plein de lieux éco-responsables qui donnent une seconde vie aux vêtements, aux meubles, aux appareils électroménagers.

 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à circoolariser l’économie

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close