Dérèglements climatiques : quand les agriculteurs en pâtissent

Par l'équipe Oneheart, le 19 juin 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Bien que nous soyons en juin, le temps ne cesse d’être imprévisible et capricieux. Entre neige en Corse courant mai, orages en Haute-Savoie le week-end dernier ou encore, grêlons en Mayenne et dans le Calvados hier, il est évident que nous sommes confrontés au dérèglement climatique, ce dernier menaçant sévèrement les plantations d’agriculteurs, à l’instar des Jardin d’Elie.


Un appel à la solidarité lancé sur les réseaux sociaux


Suite à de fortes rafales de vent qui se sont abattues à Passy, en Haute-Savoie, le week-end du 15 juin, Audrey Abbou, maraîchère, a tout perdu. Dans une courte vidéo très émouvante, elle montre les dégâts désastreux causés sur ses plantations : pommes de terre, concombres, courgettes, aubergines... tous entièrement abîmés par le mauvais temps. Au total, c’est près de 80% de sa production qui a été détruite.

 

 

Désemparée et impuissante, elle lance un appel à la solidarité sur les réseaux sociaux en invitant tous ceux qui le souhaitent de venir prêter main forte au jardin pour replanter les légumes abîmés ou de participer à une cagnotte en ligne qui lui permettra de racheter tous les plants détruits.


Vignerons, maraîchers, apiculteurs... tous concernés


« Les dérèglements climatiques touchent les vignobles partout en France. Le résultat est là : certains vignerons ont perdu en 2016 entre 70% et 100% de leur récolte. Ces phénomènes climatologiques se reproduisent chaque année, d’où le besoin d’agir et d’être solidaire », déclare Julien Fouin, restaurateur et co-fondateur de l’association « Vendanges solidaires » qui a pour objectif de soutenir les vignerons français, notamment à travers son opération solidaire éponyme qui se déroule courant octobre.

Outre les dérèglements climatiques, d'autres facteurs viennent mettre en péril les activités des producteurs. Souvenez-vous de Sven Niel, apiculteur dans le Finistère qui, en avril 2018, poussait un cri d'alarme sur les réseaux sociaux contre l'usage abondant des pesticides mettant en péril les abeilles. Suite à ce coup de gueule, l'apiculteur a sorti un livre intitulé « Sauvons les abeilles », dans lequel il partage des solutions simples et concrètes pour que tout un chacun puisse agir.


Soyons solidaires !


Face aux inévitables dérèglements climatiques, faisons preuve de solidarité en soutenant les agriculteurs. Comment ?

  • En donnant un peu de notre temps,
  • En participant à des opérations solidaires telles que Les Vendanges solidaires
  • En contribuant à des campagnes de financement participatif.

Parce qu’ensemble, on va plus loin...

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close