Une oasis de verdure en plein cœur de Paris menacée de disparaitre

Publié le 17 juin 2022 (modifié le 21 juin 2022 à 10h24)
Par Anne-Sophie de Monès
Temps de lecture : 1 min
Dans le 12e arrondissement de Paris, une réserve de nature, cachée derrière un immeuble, est menacée. Les défenseurs de l’Oasis Verte luttent contre un projet immobilier qui détruirait un espace abritant une faune et une flore remarquablement denses. Notre équipe vidéo est allée à la rencontre d'Anne et Clément, bien déterminés à conserver cet îlot de fraîcheur.
oasis-verte-12-e-arrondissement-paris

Un poumon vert fréquenté par les oiseaux et les parisiens

"Le meilleur moment pour planter du vert à Paris, c’était il y a 30 ans. Nous l'avons fait! " Tel est le message de l’association l’Oasis Verte du 12 qui défend cet espace de verdure situé à l’angle de la Rue de Picpus et de la Rue Braille à Paris. 

Aujourd’hui la végétation abondante a attiré une grande variété d’insectes et d’oiseaux.  Pipistrelles, mésanges, ramiers, pies, rouges-gorges, merles, corneilles,… et une colonie de 40 à 50 moineaux y trouvent leur bonheur.  Alors que, comme nous le rappelle Anne, membre actif de l’association, 75% des moineaux ont disparu à Paris, on comprend que la Ligue de Protection des Oiseaux ait classé l’endroit refuge de biodiversité.

Les parisiens peuvent également en profiter, puisqu’en dehors des habitants des immeubles qui l’entourent, l’oasis est ouverte au public. L’association organise tous les deuxièmes samedis du mois une bourse d'échanges de plantes et de bonnes pratiques environnementales.

L’espace est pourtant menacé de destruction pour une construction bétonnée autorisée par la Ville de Paris, sans concertation.

Alors que nous vivons actuellement un pic de chaleur sans précédent en France et notamment dans les grandes villes, il parait aberrant de se priver d’un îlot de fraicheur et de douceur comme celui-ci. Espérons que l’Oasis Verte du 12 gagne son combat entamé il y a plus de 4 ans ! 

Découvrez l'interview d'Anne et Clément au coeur de leur oasis.