Les crimes et délits anti-LGBT+ ont augmenté de 28 % en 2021

Publié le 17 mai 2022
Par One Heart
Temps de lecture : 2 mins
Pour la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie qui a lieu le 17 mai, le Service statistique ministériel de la sécurité intérieure, la SSMSI, a publié son étude annuelle dans laquelle elle révèle que les crimes et délits à l’encontre des personnes LGBT+ étaient en hausse en 2021.
journée-lutte-contre-homophobie

Les agressions anti LGBT+ en hausse en France

28 % de plus qu’en 2020 : en 2021, 2 170 crimes et délits à l’encontre des personnes LGBT+ ont été enregistrés, selon la SSMSI (Service statistique ministériel de la sécurité intérieure). En effet, les services de police et de gendarmerie ont constaté une hausse considérable des atteintes anti LGBT+ : près de 4 000 attaques sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre ont ainsi été recensées. L’étude de la SSMSI indique également que les hommes et les jeunes de moins de 30 ans font partie des principales victimes.

Bientôt un deuxième centre d’accueil pour les migrants LGBT+ à Paris

À l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie, l’adjoint à la maire de Paris en charge des droits humains, de l’intégration et de la lutte contre les discriminations, Jean-Luc Romero-Michel a annoncé le 16 mai, l’ouverture prochaine d’un centre d’accueil destiné aux personnes migrantes LGBT+ à Paris. Ce dernier ouvrira ses portes rue Malher, au cœur du Marais, non loin du tout premier centre d’accueil des personnes LGBT+, situé à Beaubourg. « Ce sera un centre qui accueillera bien sûr des migrants mais aussi des personnes trans parce que ce sont les plus exclus des exclus » révèle l'adjoint à la lutte contre les discriminations à la mairie de Paris, au micro de France 3. 520 m² seront ainsi gérés par plusieurs associations dont l’Association pour la reconnaissance des droits des personnes homosexuelles et trans (Ardhis). Pour Jean-Luc Romero-Michel, ce projet s’inscrit dans « l’engagement de Paris et de sa maire Anne Hidalgo pour l’inclusion des personnes LGBTQI ». Encore en travaux, le centre devrait officiellement ouvrir ses portes cet été voire à la rentrée prochaine.