Ce docteur danse pour redonner le sourire aux enfants malades

Par l'équipe Oneheart, le 24 octobre 2018
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

L’hospitalisation s’avère être un moment terrifiant dans la vie d’un enfant. Pour changer la donne et rendre ce moment un peu plus agréable, le Docteur Tony Adkins danse pour et avec les enfants malades et leur redonne le sourire.


La danse comme thérapie


Pour Tony Adkins, adjoint en neurologie pédiatrique à l’Hôpital pour enfants du comté Orange en Californie, le rire est un excellent remède contre la douleur, un remède tout aussi efficace que tous les puissants traitements anti-douleur. Agé de 42 ans et passionné de danse, Tony Adkins ne manque pas de partager ses pas de danse avec ses jeunes patients qui se réjouissent de ce moment d’évasion. Au programme : pas de chorégraphie préparée...il suffit tout simplement de se laisser porter par la mélodie et laisser libre cours à son imagination. Le but : leur faire retrouver leur âme d’enfant par le biais de la danse.


C’est en s’occupant d’un petit garçon atteint de leucémie, tombé en dépression, que l’idée de danser avec ses patients lui est venue, une idée qui réjouit à la fois les enfants et leurs familles, ainsi que tout le corps médical.


Surnommé “Dancing Doc” (en français, le mèdecin qui danse), Tony Adkins apporte légèreté et joie au sein de l’hôpital et réchauffe les coeurs des enfants malades ainsi que de leurs familles. “Rien ne me réjouit plus que de voir un sourire sur le visage de mes patients” confie ce vétéran de l’armée.


Des études scientifiques ont démontré que le fait de sourire, de rire ou d’interagir avaient des effets plus puissants sur le cerveau que des traitements anti-douleur. Ces interactions permettent ainsi au Docteur Adkins de suivre l’évolution de ses patients dans leur guérison.


En France, des associations rendent le séjour à l’hôpital plus joyeux


Il existe en France, plusieurs associations qui agissent au quotidien auprès d’enfants hospitalisés en leur apportant sourire et consolation.


Le Rire Médecin intervient dans les services pédiatriques à raison de deux fois par semaine. Ils espèrent ainsi que les enfants puissent rire, jouer et oublier la maladie, ne serait-ce qu’un instant. Comme le précise la psychologue Isabelle Funck-Brentano : “La venue des clowns est un moyen ludique, judicieux et original, qui permet à l’enfant de se retrouver lui-même en laissant de côté quelques instants son statut de malade, auquel les soins et examens le renvoient inéluctablement”.

Dans le même esprit, Les Clowns de l'espoir, Les Clowns Stéthoscopes, Clowns Z'hôpitaux réunissent des clowns qui interviennent partour sur le territoire, dans le milieu hospitalier.


Basée à Rennes, l’association Les P'tits Doudous propose quant à elle des doudous aux enfants hospitalisés pour les apaiser et des gommettes à apposer sur leur masque d’anesthésie pour qu’ils puissent se familiariser avec le milieu hospitalier. Pour financer une partie de ses actions, l’association recycle quelques instruments du domaine médical. Pour finir, elle met en place un jeu interactif intitulé “Le Héros c’est toi” qui améliore le vécu de l’enfant lors d’une intervention chirurgicale.


Toujours en Bretagne, l’association Haroz, signifiant “Héros” en breton, fait venir des super-héros aux chevets des enfants malades et leur offre ainsi un soupçon de magie et une grande dose de bonne humeur. Vous pouvez les aider à acquérir de nouveaux costumes en participant à leur cagnotte solidaire.


D’autres associations rendent certains examens médicaux plus agréables pour les enfants, notamment Le Petit Monde qui propose un IRM en jeu où l’enfant est amené à monter à bord d’une fusée pour y regarder un dessin animé.


Par ailleurs, Les Blouses Roses, présentes partout en France, proposent des activités ludiques aux touts-petits afin de rompre la monotonie.  

Bref, ce ne sont là que quelques acteurs parmi tant d'autres, qui oeuvrent au quotidien pour redonner le sourire aux enfants malades. 

 

Nous pouvons agir ! Soutenons dès maintenant les associations :

  • en faisant un don, un don qui leur permettra de multiplier leurs actions (interventions, animations, achat de matériel, de costumes...) 
  • en recyclant vos objets inutilisés (Les Clowns de l'espoir récupèrent les stylos usagés)
  • en utilisant un moteur de recherche solidaire : Le moteur de recherche Lilo soutient entre autres les Clowns de l'espoir, Clowns Z'hôpitaux, le Rire Médecin, Les P'tits doudous)
  • en devenant bénévole à raison de quelques heures par semaine/mois.
  • en achetant un produit conçu par l'association
  • en participant aux actions solidaires menées par les diverses associations (Les Clowns Stéthoscopes organisent des activités tout au long de l'année, Clowns Z'hôpitaux organisent la Course des Héros durant l'été...)

 

Ensemble, redonnons le sourire aux enfants !

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à combattre la maladie

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close