Lyon, deuxième ville de France à signer la déclaration des droits des personnes sans-abri

Publié le 27 octobre 2021
Par Mélanie Appadoo
Temps de lecture : 2 mins
En France, 300 000 personnes sont privées de logement selon la Fondation Abbé Pierre. Aux difficultés de se loger, s’ajoutent des difficultés de subvenir à ses besoins, d’avoir accès à une alimentation de qualité, de participer librement à la vie culturelle de la ville ou encore de bénéficier d’aides sociales. Le 12 octobre dernier, la ville de Lyon s’est engagée à faire valoir davantage les droits des personnes sans-abri. Pour ce faire, elle a signé, avec la Fondation Abbé Pierre, la déclaration des droits des personnes sans-abri.

Une déclaration qui garantit les droits fondamentaux des personnes sans-abri

Rédigée par la Fondation Abbé Pierre et la Feantsa qui regroupe de nombreuses associations luttant contre l’exclusion à échelle européenne, la déclaration des droits des personnes sans-abri a pour principal objectif "d’informer les personnes de leurs droits fondamentaux et les encourager à les faire valoir". Elle vise également à sensibiliser bénévoles, organisations, structures sociales et accompagnants et à rappeler à l’Etat et aux collectivités "leurs obligations en matière d’accueil et d’accompagnement des personnes sans-abri". 


En 14 points, les deux structures de lutte contre l’exclusion détaillent tous les droits des personnes sans-abri, incluant par exemple le droit au logement, la liberté de se déplacer et de s’installer dans l’espace public, l’accès aux services, aux droits sociaux mais aussi aux besoins fondamentaux tels que l’alimentation et l’hygiène, pour n’en citer que quelques-uns. Publiée en février 2019, la déclaration des droits des personnes sans-abri est signée pour la première fois par la ville de Villeurbanne, en octobre 2020.

 

« Cette déclaration nous engage et nous oblige dans la durée, sur les différents articles »

Après Villeurbanne, c’est au tour de Lyon d’emboîter le pas et d’adopter la déclaration des droits des personnes sans-abri. Le 12 octobre, la Fondation Abbé Pierre et la Ville de Lyon ont officialisé la signature de cette dernière dans un lieu symbolique, les bains douches Delessert situés dans le 7e arrondissement de la ville. « On n’a pas attendu de signer cette déclaration pour agir. [...] Cette déclaration nous engage et nous oblige dans la durée, sur les différents articles, c’est un message fort qu’on envoie” affirme Grégory Doucet, maire de Lyon, au micro de BFM TV. En signant cette déclaration, la ville de Lyon s’engage ainsi à mettre en place des dispositifs pour accompagner davantage les personnes sans-abri dans le respect de leurs droits


En parallèle, de nombreux acteurs locaux s’évertuent à faire valoir quelques uns des droits listés dans la déclaration des droits des sans-abri. C’est le cas par exemple d’Au Tambour ! qui accueille le jour, des femmes non accompagnées d’enfants afin qu’elles puissent s’y reposer, bénéficier d’un rendez-vous gynécologique, prendre une douche, boire un café ou encore bénéficier de conseils divers et variés. L’association SoliVet quant à elle, favorise l’intégration sociale des personnes sans-abri et de leurs animaux. Elle forme d’une part, les travailleurs sociaux et les éducateurs pour faciliter l’accueil du propriétaire et de son animal et accompagne d’autre part, les personnes sans-abri et leurs compagnons à quatre pattes de la rue aux logements autonomes.