Les enfants malades s'évadent avec Premiers de Cordée !

Par l'équipe Oneheart, le 23 mai 2018
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Ce jeudi 16 mai, nous étions au Stade de France dans le cadre de la 5ème édition de la "Journée Evasion", organisée par l'association Premiers de Cordée. Découvrez notre reportage en partenariat avec handicap.fr !


Le sport contre la maladie


Créée par des sportifs de haut niveau en 1999, l'association Premiers de Cordée s'engage pour les enfants hospitalisés en leur donnant la possibilité de participer à des initiations sportives. Un moyen pour les enfants d'oublier leur quotidien parfois difficile, de s'amuser, mais également de mieux combattre la maladie.

En effet, le sport a été reconnu scientifiquement comme un levier de guérison, au point que les médecins le prescrivent de plus en plus sur ordonnance ! "L'association permet aux enfants hospitalisés d'intégrer le sport à l'arsenal thérapeutique, au même titre qu'un médicament. Durant une hospitalisation prolongée, la pratique d'une discipline sportive leur permet non seulement d'oublier la maladie mais également de repousser leurs limites et gagner cette longue bataille contre la maladie !" explique le docteur Mathieu Pellan, pédiatre à l'hôpital Jean Verdier (AP-HP).


Les athlètes se mobilisent


L'association est parrainée par de nombreux athlètes : Stéphane Houdet, médaillé d'or aux Jeux Paralympiques en tennis-fauteuil, Thierry Omeyer, gardien de l'équipe de France de handball, le rugbyman toulousain Maxime Médard, Nathalie Péchalat, danseuse sur glace de haut niveau, et enfin, Kylian Mbappé, joueur de football au PSG et en équipe de France, qui a rejoint Premiers de Cordée en juillet 2017.

Ces athlètes se mobilisent pour redonner le sourire aux enfants, en se rendant dans les 12 structures médicales partenaires pour les rencontrer ou partager des moments sportifs avec eux.

Comme nous le rappelle Nathalie Péchalat : "les valeurs sportives comme le dépassement de soi, vivre ensemble, avoir de la rigueur, de la discipline" sont autant de moyens de "donner un petit coup de pouce à ces enfants très courageux", afin de les aider à mieux surmonter leurs traitements.


Des évènements pour s'évader


Chaque année, l'association organise la Semaine du Sport, pendant laquelle peuvent pratiquer au sein même de leur structure médicale une pratique sportive différente tous les jours, ainsi que la Journée Evasion, qui permet aux enfants de se retrouver en famille et avec leurs amis dans un lieu sportif mythique : le Stade de France.

Pour cette 5ème édition, près de 3 000 enfants étaient attendus pour participer à une vingtaine de pratiques sportives comme le badminton, le judo, le basket, la boxe ou encore le golf ! Les enfants ont également pu visiter les coulisses du stade et rencontrer de nombreuses célébrités : des parrains de l'association, comme Nathalie Péchalat ou Kylian Mbappé, qui étaient présents au stade, mais également d'autres ambassadeurs sportifs comme Camille Lacourt ou Paul-Henri Mathieu, qui sont venus soutenir l'association.

Forte de son succès, la Journée Evasion s'étend en régions puisque le 23 mai, c'est le Mans qui accueillait pour sa première édition au MMArena !


Sport et handicap : changer de regard


En plus de s'engager pour les enfants hospitalisés, l'association Premiers de Cordée sensibilise également au handicap dans les écoles ou les entreprises, afin de rappeler que même en étant en situation de handicap, on peut continuer à pratiquer des pratiques sportives comme le handibasket, le cécifoot, ou encore l'athlétisme déficient visuel !

D'ailleurs, on peut rappeler que certaines personnes en situation de handicap n'ont pas froid aux yeux et n'hésitent pas à pratiquer des sports extrêmes comme de la motoneige ou de la tyrolienne ! Redécouvrez les témoignages de Laurence et Julien, qui ont participé à un séjour de l'association Comme les Autres !

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En regardant cette vidéo, je contribue à rajeunir le domaine de la lutte

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close