Dans cette école, l’écoresponsabilité est une matière à part entière 

Publié le 10 juin 2022
Par One Heart
Temps de lecture : 4 mins
Alors que les étudiants d’AgroParisTech appellent à "déserter" l'agro-industrie, que les lycéens se mobilisent pour le climat, une toute nouvelle école maternelle et primaire bilingue décide d’éduquer ses élèves à l’écoresponsabilité, de la toute petite section au CM2. Union School s’associe à la Fondation GoodPlanet et à la cheffe Emmanuelle Riboud, de Ressources, pour éduquer les enfants au respect de la planète, dans leur comportement quotidien et notamment à travers leur alimentation. Nous avons rencontré Barbara de Baudry d’Asson, la fondatrice de cet établissement parisien inédit.
Union-School-Fondation-GoodPlanet-maternelle-primaire-écologie-développement-durable

Un potager au sein de l’école pour une sensibilisation concrète au développement durable

À partir de septembre 2022, les élèves de 2 à 12 ans de la première promotion Union School pourront mettre les mains dans la terre sans se le voir reprocher. La Fondation GoodPlanet viendra animer des ateliers d’éducation au développement durable dans le potager de l’école. Chacune des 9 classes aura son bac pour observer et cultiver les fruits, les fleurs, les légumes et les arbustes qui y seront plantés. À Union School, l’écoresponsabilité est considérée comme une matière à part entière, elle est enseignée dans chaque classe et totalement intégrée au parcours éducatif de l’école. Barbara de Baudry d’Asson, sa fondatrice, tenait à ce que cette notion soit inculquée de manière très concrète : « Les enfants d’aujourd’hui sont les acteurs du changement de demain, il est donc impératif de les sensibiliser au respect de la planète. Pour cela, il faut leur montrer combien la nature est une merveille et leur expliquer comment elle fonctionne. » Un temps est donc dédié chaque semaine dans l’emploi du temps des élèves au jardinage et au développement durable.

Le potager servira également de lieu d’enseignement alternatif à la salle de classe pour travailler les mathématiques, l’histoire, le français, les arts plastiques. « Mesurer la quantité d’eau nécessaire pour l’arrosage, trouver les mots justes pour décrire la végétation qui est sous leurs yeux, dessiner une jolie fleur… Un jardin potager est un formidable outil de travail et d’apprentissage pour des matières transversales. » ajoute Barbara, convaincue et convaincante. 

batiment-unionschool-potager
Le potager d'Union School au fond du bâtiment 

Des ateliers autour de l’écoresponsabilité animés par la Fondation GoodPlanet

C’est une grande première, la Fondation GoodPlanet, fondée par Yann Arthus-Bertrand, collabore avec l'école Union School pour animer les ateliers de jardinage et d’écoresponsablilité dans l’école mais aussi pour développer des outils pédagogiques. « Nous avons mis beaucoup de temps à sélectionner le partenaire idéal pour animer ces ateliers » nous confie Anne-Sophie de Monès en charge des volets solidarité et écoresponsabilité pour Union School. « La Fondation GoodPlanet nous a séduits pour la qualité reconnue de ses animations, sa longue expertise dans la pédagogie à destination des plus jeunes. Elle nous a définitivement convaincus quand elle nous a proposé de développer pour Union School, un contenu éducatif exclusif pour chaque niveau de classe qui aidera nos enseignant(e)s à s’approprier cette nouvelle matière. »

La Fondation propose depuis plusieurs années, au sein du Domaine de Longchamp, dans le Bois de Boulogne, des ateliers jeunesse très variés : la découverte du potager et de l’agriculture bio, des astuces pour réduire les déchets alimentaires, mais aussi l’observation de l’abeille, de son environnement à la goutte de miel… La Fondation GoodPlanet réussit à sensibiliser les enfants de manière ludique aux problématiques environnementales. L’escape game baptisé "Mission Énergie" qu’elle propose gratuitement, en est aussi une bonne illustration. Cette expérience pédagogique innovante et interactive permet aux jeunes d’appréhender, tout en s’amusant, les enjeux de l’énergie et de son économie.

L’alimentation saine et respectueuse de l’environnement fait également partie des enseignements dispensés par la Fondation, car l’empreinte carbone de ce que nous mangeons peut être contrôlée. Forte de ce constat, Union School a choisi un prestataire pour les repas, engagé dans une alimentation durable.

Une cantine succulente pour les enfants, excellente pour la planète

« L’éducation au développement durable passe par l’exemple d’un comportement au quotidien le plus respectueux possible de l’environnement » déclare Barbara avant d'ajouter : « Un local à vélo est mis à disposition pour favoriser ce mode de transport jusqu’à l’école. Toute l’équipe enseignante et la direction signent une charte d’engagement “Green” que nous avons rédigée, et en toute logique, l’alimentation que nous proposons aux élèves est 100% bio et locale. » Son choix s’est porté sur Ressources, un véritable acteur de la transition alimentaire, sincère et engagé. Sa fondatrice, Emmanuelle Riboud, est une cheffe passionnée qui a la volonté de transmettre aux enfants les repères d’une culture alimentaire saine, savoureuse et durable

Son équipe cuisine tout maison, à partir de fruits et légumes frais (arrivés entiers, non lavés) achetés en direct à des groupements paysans dont Bio Loire Océan, (une association de plus de 55 fermes Bio et Demeter). Les repas sont livrés à vélo encore tout chauds dans des contenants réutilisables pour un service zéro déchet. Côté cuisine, ils militent pour l'anti-gaspillage avec des recettes qui utilisent l'intégralité des fruits et légumes, en achetant des poissons et poulets entiers et en en valorisant chaque partie. Par exemple, la peau de poulet est grillée et mixée pour préparer une sauce fabuleuse qui accompagne une salade de coquillettes. Les fanes de carottes ou autres verts de poireaux sont quant à eux valorisés dans des pestos et gratins… et ce qu'il reste de biodéchets finit dans un composteur : la boucle est bouclée. Ces engagements particuliers valent à Ressources d'être labellisé Bio et Écotable depuis plusieurs années, des récompenses que cherchent aussi aujourd'hui nombre de tables étoilées.

L’engagement de Ressources pour la planète a certes enchanté Barbara et Anne-Sophie mais ce qui a emporté leur conviction, c’est la saveur des plats. « Le déjeuner doit plaire aux enfants. Sinon, il reste dans leur assiette et cela finit en gâchis alimentaire que nous voulons éviter à tout prix ! En voyant la mine ravie des nôtres, quand nous avons testé ensemble les plats de Ressources, nous avons été  convaincues ! »

La ville de Paris vient d’adopter son nouveau plan alimentation durable ayant pour objectif d’atteindre 100 % de denrées bio ou durables dans les cantines parisiennes d’ici 2027. Union School donne l’exemple avec Ressources et offre à ses élèves l’opportunité d’avoir un corps sain dans un esprit sain sur une planète saine.