Rouge Pute, la poésie plus forte que les coups

Par l'équipe Oneheart, le 18 février 2020
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

En 2019, en France, 149 femmes ont été tuées sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint. Longtemps taboues, les violences faites aux femmes sont maintenant pointées du doigt et médiatisées. Pour autant, les choses ne bougent que très peu. C’est l’idée que défend l’auteure Perrine Le Querrec dans un nouveau recueil de poèmes intitulé Rouge Pute, publié aux éditions La contre allée. Elle nous en dit plus.

 

« Je voulais garder absolument intact tout ce que ces femmes avaient dit »

Lors de notre rencontre, Perrine Le Querrec, fervente défenseur de la cause des femmes, nous a parlé de son oeuvre en nous dévoilant les raisons et les conditions de rédaction de son livre. Au départ, il s'agissait d'une commande de la Mairie, réunissant des portraits de femmes. Mais au cours des témoignages, ces dernières se sont confiées auprès de Perrine pour lui faire part des violences dont elles étaient victimes.  « J’ai écrit le livre très vite, peut-être en un mois, parce que je voulais garder absolument intact tout ce que ces femmes avaient dit » explique-t-elle.

Rouge Pute est une compilation de poèmes rythmés aux sonorités légères. Le phrasé y est travaillé avec une construction raffinée et une écriture de la résistance qui joue sur les analogies et les sens. Cependant, certains mots sont vifs et reflètent la réalité vécue par les femmes victimes de violences conjugales, comme en témoigne un des poèmes de Perrine Le Querrec : 


« Je me tais

Ta gueule !

Il me tue 

Nous nous taisons,

Vous, vous taisez

Ils assassinent. »


Conjugaison, Rouge Pute.

 

Comme l’explique Perrine Le Querrec, « ce sont leurs mots, 90% des mots, sont vraiment leurs paroles. Je me serais éloignée d’elles si je ne les avais pas gardés ». Une volonté assumée de la poétesse : écrire avec les mots de ces femmes qu’elle a rencontrées, et qui se sont livrées à elle en toute intimité, en toute confiance. Les victimes venaient lui raconter leur vie, leur souffrance : un exercice compliqué autant pour les femmes qui se mettaient à nu que pour l’écrivaine, pour qui il était difficile d’entendre de tels témoignages. Perrine Le Querrec a fait le choix de garder leurs mots, un moyen de retranscrire le récit de la vie de ces femmes, qu’elle considère comme des héroïnes ayant eu le courage de briser le silence en se confiant à elle. Des mots poignants et des expressions percutantes, à l’image de la violence dont ces femmes ont été les victimes.

 

Rouge Pute, un recueil pour éveiller les consciences

Perrine Le Querrec définit son oeuvre comme étant de la « poésie violente » qui relate les histoires de plusieurs femmes. Ces dernières ont accepté de dire la vérité, leurs vérités, qu’elles n’osaient pour la plupart, ne pas dévoiler de peur d’être jugées ou incomprises

L’objectif de cette oeuvre est de sensibiliser sur ce problème de société, qui est devenu un fait d’actualité. Pour Perrine Le Querrec, écrire ce recueil de poèmes était nécessaire : « Les inégalités ou les injustices font partie de mon travail d’écriture et de ma mission d’écriture ». Elle espère à travers celui-ci, que les gens « ouvrent réellement les yeux » et que le gouvernement aille encore plus loin dans son combat contre les violences faites aux femmes.

Même si elle reconnaît que les choses bougent, elle considère aussi que le changement n’est pas assez rapide et assez abouti car des femmes continuent de tomber sous les coups de leurs conjoints ou ex-compagnons. Ce livre est un moyen pour elle de témoigner son engagement pour la cause des femmes. Rouge Pute est un livre solidaire, social à portée politique. 


Perrine Le Querrec nous en confie davantage dans une interview que voici : 

 

Vous pourrez rencontrer Perrine le 11 mars à Lille, à la librairie La Lison et le 22 mars à Livre Paris (le salon du livre) à 15h, lors d'une table ronde puis d'une séance de dédicace. 

Rappelons qu'en France, de nombreuses associations agissent au quotidien et viennent en aide aux femmes victimes de violences : La Maison des femmes, Fondation des femmes, Elle Caetera...

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à faire du deuxième sexe le sujet numéro un

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close