Pour la première fois depuis 1409, les cerisiers sont en fleurs 10 jours trop tôt au Japon

Par l'équipe Oneheart, le 02 avril 2021 (modifié le 03 avril 2021)
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

La floraison des cerisiers est un événement annuel et traditionnel très attendu par les Japonais. En 2021, selon les journaux locaux, elle intervient le 22 mars, soit 10 jours trop tôt par rapport aux années précédentes, ce qui inquiète les scientifiques.


Une floraison précoce liée au changement climatique

Selon l’étude des données rendues publiques par l’université d’Osaka et relayées par la BBC, cette floraison précoce et inhabituelle est une conséquence du réchauffement climatique. En effet, en moyenne, les cerisiers en fleurs atteignent leur apogée le 2 avril. Si c’est un phénomène rare, cette floraison prématurée et record a déjà été observée le 27 mars 1409. Shunji Ambe, responsable de l'Agence météorologique japonaise, a dévoilé que cet épisode est "étroitement lié à la température moyenne en février et mars" : « Nos observations de la vie végétale montrent que les phénomènes printaniers (comme la floraison des cerisiers et des pruniers) ont tendance à se produire plus tôt, tandis que les phénomènes automnaux (comme le brunissement des feuilles) sont retardés », a-t-il notamment confié à l’AFP. Pour 24 des 58 cerisiers-témoins désignés à travers le Japon, l’éclosion a d'ores et déjà commencé. 14 autres cerisiers ont, quant à eux, atteint leur pleine floraison. 


Un évènement très attendu par les Japonais

La saison de « hanami », qui se traduit par « l’admiration des fleurs », est un véritable événement au Japon. Dès lors que les « sakura» (cerisiers) sont en fleurs, les Japonais s’empressent de sortir afin d’admirer les couleurs de leurs pétales. La variété la plus connue de ces cerisiers, appelée le yoshino, arbore des fleurs de couleurs blanches et roses.

Celles-ci tiennent environ deux semaines sur les branches avant de tomber, en une pluie de pétales. Afin de ne rien rater de ce spectacle, les Japonais se précipitent de venir les admirer en groupe tout en organisant des pique-niques. Cette année, malgré la levée de l’état d’urgence sanitaire, le gouverneur de la capitale, Yuriko Koike, a invité les citoyens à ne pas se rassembler pour éviter la propagation du virus. 


Par Léa Bourgoin

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close