Le Japon a annoncé vouloir atteindre la neutralité carbone d'ici 2050

Par l'équipe Oneheart, le 26 octobre 2020
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

C’est dans un discours que Yoshihide Suga, le Premier ministre nippon, a annoncé le souhait du Japon d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Ce projet ambitieux  s’appuiera principalement sur la technologie, qui aura une place importante dans cette transition. 

Lutter contre le changement climatique

Yoshihide Suga s’est engagé sur le long terme afin d’atteindre la neutralité carbone et ce, malgré la dépendance actuelle du Japon au charbon. Dans son discours prononcé lundi 26 octobre, le Premier ministre nippon a expliqué que “réagir face au changement climatique n’est désormais plus une entrave à la croissance économique”. 

Pour le moment, aucun calendrier n’a été donné concernant les étapes vers cette neutralité et l'équilibre entre les émissions de gaz à effet de serre et leur concentration. Yoshihide Suga a seulement dévoilé que la clé de cette neutralité était l’innovation et donc, la technologie. De plus, le Premier ministre a insisté sur le fait de développer l’utilisation des énergies renouvelables et de l’énergie nucléaire.

Le Japon, sixième plus gros émetteur de gaz à effet de serre au monde

Cette volonté d’atteindre la neutralité carbone intervient peu après la Chine qui, le 22 septembre dernier, avait exprimé le souhait d'atteindre ce même objectif d’ici 2060. Le président chinois, Xi Jinping, l’avait annoncé via une visioconférence lors de la 75e session de l’Assemblée générale des Nations unies (ONU). 

Depuis l’accident de Fukushima en 2011, le Japon, considéré comme la troisième économie mondiale, était devenu dépendant aux énergies fossiles à cause de l’arrêt temporaire des réacteurs nucléaires. De ce fait, le pays, sixième plus gros émetteur de gaz à effet de serre en 2018, désire s’inscrire comme étant l’un des chefs de file de la lutte contre le changement climatique en visant "une société neutre en carbone”. 

 

Par Léa Bourgoin

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à bannir toutes les misères du monde

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close