Océans : d’où viennent-ils et comment les préserver ?

Par l'équipe Oneheart, le 09 mai 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Il regorge de trésors, d’une faune et d’une flore uniques et recouvre plus de 70% de la surface de la Terre. L’océan, cette vaste étendue d’eau bleue qui fascine petits et grands, est aujourd’hui en péril. En cause : le réchauffement climatique, les activités humaines... Comment mieux en prendre soin ? Le journal « Tu Savais Pas ? », dédié aux tout petits, publie son numéro inédit sur les océans.


Les océans, indispensables à la survie de l’Humanité


Aujourd’hui, la moitié de l’air que nous respirons, nous le devons aux océans, premiers pourvoyeurs de dioxygène au monde devant les toutes les forêts du monde réunies. C’est en grande partie grâce au phytoplancton que nous respirons un air pur. Ce petit organisme végétal qui s’apparente à des algues en suspension dans l’eau, produit du dioxygène par le processus de photosynthèse (production d’énergie grâce à la lumière du soleil) et absorbe le dioxyde de carbone. Bien qu’il ne représente qu’1% de la biomasse d’organismes photosynthétiques, le phytoplancton demeure un acteur essentiel dans la chaîne du vivant. Malheureusement, depuis quelques années, les rejets de CO2 n’ont cessé d’augmenter et acidifient les océans, mettant ainsi en péril l’existence des phytoplanctons. Ainsi, depuis 1960, fortement menacés par le réchauffement climatique, les océans ont perdu 2% de leur oxygène, selon une étude parue en 2018 dans la revue Science.


Il est encore temps de sauver les océans !


Outre le réchauffement climatique, les activités humaines viennent elles aussi dégrader les océans. Vers la fin des années 90, alors qu’il passait entre Los Angeles et Honolulu, le navigateur Charles Moore fit une découverte macabre : « Jour après jour, je ne voyais pas de dauphins, pas de baleines, pas de poissons, je ne voyais que du plastique ». Chaque année, 8 millions de tonnes de plastique sont déversées dans les océans et causent la mort de plus de 2 millions d’animaux par an.

Le 7ème continent de plastique et bel et bien réel. En revanche, il est toujours temps d’agir ! Dans son dernier ouvrage « Urgence ! Si l’océan meurt nous mourrons » publié en 2016, Paul Watson, le fondateur de la Sea Shepherd Conservation Society appelle à la mobilisation de tout un chacun. Pour lui, « l'humanité a franchi le seuil de tolérance écologique ». Il y présente ainsi des solutions concrètes pour passer à l’action.


« Tu Savais Pas ? », le magazine 100% nature dédié aux enfants


Difficile d’expliquer à vos enfants et petits-enfants ce qu’est le réchauffement climatique et comment il met en péril la vie de nombreuses espèces animales et végétales ? Le journal « Tu Savais Pas ? », dédié aux enfants, aborde les questions environnementales qui nous préoccupent, de manière pédagogue. Ce mois-ci, le journal y consacre un dossier spécial sur les océans, en collaboration avec l’ONG Sea Shepherd qui défend les écosystèmes marins. Les enfants y apprendront entre autres d’où viennent les océans, leur importance dans notre écosystème et surtout les bons gestes à adopter pour mieux les préserver.


Pour cela, le journal « Tu Savais Pas ? » ne lésine pas sur les belles illustrations. En effet, chaque page aborde des thématiques différentes liées aux océans, accompagnée par moments de schémas explicatifs, de définitions simples et d’anecdotes pertinentes. Tout en conservant son côté éducatif, « Tu Savais Pas ? » mise aussi sur le divertissement en proposant aux enfants une multitude de jeux éducatifs (mots croisés, calcul mental, devinettes, énigmes, blagues..). Grâce aux divers ateliers (origamis, dessins...), l’enfant peut également développer sa créativité. On y retrouve également des idées de livres pour creuser le sujet plus en profondeur ou encore des idées expos. Bref, « un petit journal nature qui fait grandir [sa] culture », pour reprendre la philosophie de « Tu Savais Pas ? ».

tu-savais-pas-journal

« Tu Savais Pas ? Que les océans fabriquent l'air que nous respirons ! », n23, mai 2019


Où trouver le journal « Tu Savais Pas ? » ?


« Tu Savais Pas ? » s’adresse aux enfants âgés de 8 ans et plus. Il est ainsi possible de s’y abonner pour 4,90 euros par mois. Tous les mois, vos enfants recevront ainsi dans la boîte aux lettres 20 pages dédiées à l’environnement sur une thématique précise. Vous pouvez également commander la version numérique pour 2 euros. Parce qu’ils ont aussi droit à leur journal...


Le journal est acheminé sans emballage plastique et présente un bilan carbone neutre. En effet, « Tu Savais Pas ? » n’imprime que les journaux qui seront lus et limite ainsi le gaspillage inutile. Il est imprimé en Ile-de-France sur du papier durable issu de forêts renouvelées et utilise de l’encre à l’eau sans solvant chimique. Nous avons reçu le nôtre et ne sommes pas déçus ! Si vous hésitez encore, on vous invite à jeter un coup d'oeil au dernier numéro publié sur les océans.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close