Les Français donnent beaucoup plus pour l’écologie

Par l'équipe Oneheart, le 26 septembre 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

La protection de l’environnement et des animaux intéresse de plus en plus les Français. C'est ce que révèle un sondage Odoxa pour les cagnottes solidaires en ligne Leetchi.

Même s’ils donnent moins (225€ cette année, contre 246€ en moyenne, en 2018), les causes environnementales et animales ont reçu plus de dons, alors que ceux pour la conservation du patrimoine ont baissé.


A titre d’exemple, les Français ont été très généreux avec l’association L214, qui lutte pour le bien-être animal et dénonce les mauvais traitements dans les abattoirs. De 10 000 donateurs en 2015, l’association en est aujourd’hui à 37 000.
Brigitte Gothière, co-fondatrice de L214, se réjouit de ce changement de paradigme : “Jusqu'à récemment, la cause animale se résumait aux chiens et aux chats. On l'a sortie de ce seul sujet en s'intéressant aux animaux élevés pour la consommation alimentaire, les poules, les vaches, les cochons…”, précise-t-elle au quotidien Le Parisien. 


Selon Pierre Siquier, Président de France Générosités, les donateurs qui s’intéressent à ces causes sont plus jeunes que les donateurs habituels : “Ils financent une prise de conscience et une pédagogie, pas forcément une action, pas un isolement des combles”. 


La recherche médicale et la lutte contre la pauvreté restent, toutefois, les premières cibles des donateurs. 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à circoolariser l’économie

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close