Les couches pour bébés lavables séduisent davantage

Par l'équipe Oneheart, le 12 septembre 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Très polluantes et remplies de produits toxiques, les couches pour bébés jetables laissent progressivement place aux couches lavables.

 

L'hécatombe environnementale des couches jetables


Selon le site ConsoGlobe : “Pour un seul enfant, les couches jetables représentent 4,5 arbres, 25 kg de plastique obtenu grâce à 67 kg de pétrole brut, 6 500 couches jetées aux ordures ménagères, non valorisables, et qui mettront jusqu'à 500 ans pour se décomposer.


A cela, il faut ajouter un risque sanitaire dû aux substances intégrées dans les couches pour limiter les odeurs et augmenter l'absorption. En 2017, 60 millions de consommateurs (magazine édité par l'Institut national de la consommation) dénonçait la présence de plusieurs substances toxiques dans les couches pour bébés. Les analyses ont notamment révélé deux parfums toxiques, des pecticides et des hydrocarbures aromatiques polycycliques (constituants naturels du charbon et du pétrole, ou qui proviennent de la combustion incomplète de matières organiques telles que les carburants, le bois, le tabac, etc.) qui sont potentiellement cancérogènes


D'un autre côté, il y a eu, selon l’Insee, environ 758 000 naissances en France, en 2018. Les maternités commencent déjà à envisager des alternatives (dont les couches réutilisables) aux dizaines de tonnes de couches jetables pour nouveaux-nés, qu’elles utilisent chaque année. 

 

Les couches lavables ont un rendement économique et écologique bien meilleur


Même si les couches lavables ont un bilan carbon non nul, il reste bien en deçà de celui des couches jetables. Les modèles les plus répandus de couches lavables sont composés de couches-culottes fabriquées à partir de textiles dépourvus de produits chimiques toxiques. Ces couches contiennent des absorbants en tissus ou en coton bio lavables, et de voiles jetables biodégradables (à base de fibres de cellulose ou de pulpe de bois et de maïs) ou lavables (en polaire) .


Jusqu’à 3 ans, un enfant aura besoin d’environ 20 couches-culottes de différentes tailles (pour accompagner sa croissance), une dizaine d’absorbants et autant de boîtes de voiles jetables

Plusieurs offres sont disponibles sur le marché français et les modèles sont très variés. Toutes les tailles, toutes les couleurs, plusieurs motifs : la marque Hamac propose des couches pour piscine ou avec des nacelles, et Ma petite couche dispose d'un système de location qui permet de renvoyer les couches (propres) une fois que le bébé n’en a plus besoin. 


Pour ceux qui seraient encore réticents à l’utilisation exclusive de couches lavables, l'ADEME (l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) recommande  l’achat de couches jetables avec l'Écolabel nordique, l'Écolabel européen ou le label Global organic textile standard (GOTS). Ces écolabels garantissent un haut niveau d'exigeance concernant l'impact des produits et des services sur l’environnement et la santé. Les couches labellisées ne contiennent pas ou peu de produits chimiques, ni de parfums et une partie du coton utilisé est d’origine biologique.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à circoolariser l’économie

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close