Il reprend la chanson Basique d'Orelsan pour sensibiliser à la pollution plastique !

Par l'équipe Oneheart, le 24 juillet 2018
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Par Sahba, qui fait le tour du monde

 

Son nom ne nous est pas inconnu : Emmanuel Laurin a parcouru Marseille-Toulon à la nage pour ramasser plus de 100 kg de déchets en seulement 15 jours. Cette année, il continue son engagement de manière surprenante.

 

Simple, plastique… Bien plus qu’une parodie :


L'été est bel est bien là ! Nous profiterons très prochainement des plages. Dans une reprise de la chanson "Basique" du rappeur français Orelsan, Emmanuel Laurin revient sur les dégâts causés par l'utilisation massive du plastique et de son impact sur les fonds marins. Pour protéger ces derniers et diminuer la pollution marine, il expose de nouvelles idées, toujours avec la même envie de protéger l’environnement.

Publiée le 7 juillet dernier, la vidéo est devenue virale en très peu de temps. 

Avec un débit rapide, Emmanuel Laurin énumère l’état “simple - plastique” des eaux et notamment de la mer Méditerranée : “Aujourd’hui 8 millions de tonnes de plastique atterrissent chaque année en mer [...] En 2050, on trouvera plus de plastique que de poissons dans l’eau [...] 500 litres d’eau sont pollués pour chaque mégot balancé.”

Toujours sur un ton décalé, il nous donne également quelques pistes pour agir et sauver nos eaux de la pollution plastique “Se rassembler chaque week-end, pour nettoyer, ne fait pas de nous des tarés [...] notre génération va très bientôt changer les règles du jeu.

 


Adopter quelques gestes simples peut sauver la planète

 

Nous pouvons nous aussi mettre la main à la pâte et construire une génération qui agit pour son environnement :

  • nous n’y pensons jamais mais nous pouvons changer nos bouteilles en plastique par une simple gourde. En plus de vous revenir moins cher, cette gourde vous permettra d’éviter de boire de l’eau nocive puisque le plastique a tendance à capturer des bactéries,
  • lorsque vous commandez une boisson, pensez à demander une boisson sans paille,
  • pendant vos pique-niques, privilégiez les ustensiles de votre cuisine et dites adieu aux produits en plastique,
  • lorsque vous faites vos courses, privilégiez plutôt des shampoings solides ou pensez à recharger votre flacon au lieu d’acheter de nouvelles bouteilles,
  • sensibilisez les personnes qui jettent leurs mégots n’importe où en leur conseillant de se munir d’un cendrier de poche,
  • l’été est le moment idéal pour organiser un événement sur la plage : partez en famille à la chasse aux déchets et essayez de vous lancer des défis. Qui ramassera le plus de déchets possible ?

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à reconstruire après la tempête

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close