Havre : ces collégiens inventent une poubelle qui recycle les masques usagés

Par l'équipe Oneheart, le 18 décembre 2020 (modifié le 19 décembre 2020)
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Dans le cadre du concours national Science Factor, qui vise à récompenser des filles et des garçons, de la sixième à la terminale pour leurs idées et projets d'innovations citoyens, 4 jeunes du collège Jean Moulin au Havre ont inventé une poubelle pour recycler les masques jetables. 

Un projet soutenu par un ingénieur nantais

La crise sanitaire liée au coronavirus a obligé la population à porter des masques de protection dans les espaces publics pour éviter la propagation du virus. Dans de nombreux cas, les masques usagés se retrouvent par terre, là où leur ancien propriétaire a décidé de les laisser. Mais pour palier ces problèmes de pollution, une équipe de 4 collégiens a imaginé un projet innovant : Delta Inventor, une poubelle qui recycle les masques jetables. C'est dans le cadre du concours national Science Factor, réservé aux jeunes de la sixième à la terminale, que les élèves du collège Jean-Moulin au Havre (Seine-Maritime) ont décidé de créer cette machine qui veut apprendre "à la société les bons gestes". Ce concours est ouvert à tous les élèves francophones et chaque équipe doit être obligatoirement pilotée par une fille ! 

 

 

Inès (initiatrice du projet), Antoine, Shéhérazade et Eda sont encadrés par leur professeure et un ingénieur nantais qui travaillent avec eux sur un prototype. Tous sont passionnés par les sciences et la protection de l'environnement, qui passe notamment par la réduction des déchets. « On a fait beaucoup de recherches, il fallait déjà comprendre toutes les matières qui composent le masque, quelles étaient celles qui étaient recyclables, ce que l’on pourrait en faire et évidemment inventer la poubelle spécifique », explique Shérazade au micro d'actu.fr

Jusqu'au 5 janvier pour voter pour cette initiative écologique et zéro déchet

Après des mois de réflexions, le projet des élèves de troisième est désormais finalisé ! « Notre poubelle permet de trier les masques ayant été exposés au virus et elle permet de manipuler ces masques sans risque. Le recyclage sera un cycle automatisé par la machine qui permet de collecter le masque découpé, la partie métallique et de déchiqueter en petits morceaux les plastiques », ont expliqué les jeunes scientifiques de demain. Le temps est désormais aux votes et ce, jusqu'au 5 janvier 2021. Dès lors, le jury de Science Factor notera les meilleures innovations et élira les finalistes de la compétition. Le 18 mars 2021, journée nationale de rencontres, sera consacré aux oraux de finale. Enfin, en avril ou en mai, les gagnants seront récompensés, selon la catégorie dans laquelle ils ont concouru.

 

Par Léa Bourgoin

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à bannir toutes les misères du monde

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close