Greta Thunberg : « Vous avez le devoir d'écouter les scientifiques »

Par l'équipe Oneheart, le 23 juillet 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Ce mardi 23 juillet 2019, la jeune militante écologiste de 16 ans était invitée à s'exprimer lors d'un débat organisé à l’Assemblée nationale. Retour sur un discours qui dénonce l’inaction de la classe politique face à l’urgence climatique.

Critiquée voire boycottée par de nombreux élus, Greta Thunberg s’est tout de même présentée à l’Assemblée nationale à l’occasion du débat intitulé « Répondre à l'urgence climatique : regards croisés entre la jeunesse, les politiques et les scientifiques ». Partagée entre la volonté d'apporter une réponse à ses détracteurs et réaffirmer la gravité de la situation actuelle, la jeune activiste a tenté de convaincre son auditoire en étayant son discours de nombreux chiffres alarmistes. « Si vous comprenez la science, tout est dit. 420 tonnes de CO², c’est tout ce qui nous reste à émettre au 1er janvier 2018, pour avoir 67% de chances d’atteindre l'objectif d’1,5° d’augmentation des températures, selon le rapport du GIEC ».

Sans nommer, Greta Thunberg pointe du doigt ces personnes qui ont « choisi de ne pas nous écouter » aujourd’hui. Une pique adressée aux Républicains ainsi qu’au Rassemblement National, les deux partis ayant boycotté l’allocution de la jeune Suédoise, qualifiée de « prophétesse en culotte courte ». Et même si certains ne veulent pas l’écouter, elle estime qu’on ne peut pas nier les faits apportés par les scientifiques. « Certaines personnes ont choisi de ne pas venir à cette réunion aujourd'hui, certaines personnes ont choisi de ne pas nous écouter. Ce n'est pas grave, après tous nous ne sommes que des enfants, vous n'avez pas le devoir de nous écouter. Par contre, vous avez le devoir d'écouter les scientifiques, et c'est tout ce que nous vous demandons ».

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close