Faire du froid avec du son, une alternative écologique au climatiseur polluant ?

Par l'équipe Oneheart, le 02 juillet 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

La start-up française Equium s’est lancée le défi de faire du froid 100% écologique grâce au son. Un projet ambitieux à l’heure où le réchauffement climatique pousse de plus en plus de personnes à acquérir des climatiseurs gourmands en énergie et polluants.

D’ici 2050, le nombre de climatiseurs pourrait tripler. Une telle augmentation provoquerait une hausse de près de 50% des émissions de CO2. Ils participent au réchauffement planétaire tout en refroidissant nos bâtiments, un paradoxe difficile à accepter. Face à ce constat, l’entreprise Equium, fondée en 2017, a conçu une technologie thermo-acoustique qui utilise l’énergie naturelle du son pour transformer une forte chaleur en froid. Son nom ? L’Eqooler. Cette technique ne consomme que 30% de l’énergie nécessaire à un appareil frigorique classique.

 

Un modèle de climatiseur écologique

Le chercheur Maurice-Xavier François est à l’origine de cette technologie. Son fils, Cédric François cherche aujourd'hui à la commercialiser. L’essence de cette approche consiste à exploiter l’énergie dégagée par les ondes sonores, ces dernières pouvant provoquer des diminutions de température.

 

equium-climatiseur-écologiqueCrédit photo : Equium

Au cœur d’Eqooler, l’air chaud est capté dans un échangeur, la différence de température avec l’air ambiant va créer une onde sonore. Elle occupe le rôle du compresseur classique et produit ainsi un air frais. Les émissions de CO2 sont moindres et l’appareil réalise une économie d’électricité de 70% à 95% par rapport aux appareils frigorifiques standards. En plus d’être silencieux, il n’a presque pas besoin de maintenance du fait de sa structure.

 

Bientôt un usage domestique de l'Eqooler ?

A l’heure actuelle, la machine, assez volumineuse, est destinée aux industries non raccordées aux réseaux électriques et dont les machines dégagent beaucoup de chaleur. Elles ont ainsi besoin d'un système de refroidissement peu couteux en énergie. Après miniaturisation, l’Eqooler pourrait bien se faire une place dans les voitures et dans les habitations.

 

 

 

Crédit photo : MARQUET Frédéric

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à bannir toutes les misères du monde

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close