En 13 ans, 187 espèces animales ont complètement disparu du territoire français

Par l'équipe Oneheart, le 04 mars 2021 (modifié le 11 mars 2021)
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Lorsque nous pensons aux animaux en voie de disparition, bien souvent nous pensons aux ours polaires, aux pandas, aux rhinocéros, ou encore aux lynx. Ces espèces, provenant en majorité d’Afrique, d’Asie et d’Amérique, tendent à nous faire oublier qu’en France aussi, nous faisons face à un problème similaire avec la disparition de centaines de nos espèces animales. À l’occasion de la journée mondiale de la vie sauvage, qui a eu lieu hier, l’Office français de la biodiversité (OFB), le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) et l’Union internationale de conservation de la nature (UICN) ont fait le bilan des espèces menacées en France. 

Des espèces qui disparaissent malgré des efforts de conservation réalisés


En l’espace de 13 ans, 13 842 espèces ont été examinées, 2 430 sont menacées d'extinction et 187 espèces ont complètement disparu. Les reptiles, amphibiens, mammifères, oiseaux et poissons d’eau de métropole ont été recensés deux fois depuis 2008, et en 9 ans, la situation s’est nettement dégradée : « Pour les oiseaux nicheurs, on avait un quart d’espèces menacées en 2008, un tiers huit ans après. Nous parlons des espèces qui bénéficient le plus d’effort de conservation, les vertébrés, et pas des insectes ou des mollusques », explique Florian Kirchner, de l’UICN France, à l’AFP.

Pour Florian Kirchner, si la situation s'aggrave c'est notamment à cause de « l’aménagement incontrôlé du territoire et certaines pratiques agricoles, avec des zones uniformes et l’usage de pesticides » développe-t-il. Bonne nouvelle cependant, sur les milliers d’espèces menacées : la majorité peuvent être sauvées si nous décidons d’agir pour leur préservation. Dans ce but, Cyril Dion, le réalisateur de "Demain", travaille actuellement sur un nouveau film intitulé "Animal". À travers ce dernier, il souhaite éveiller les esprits sur la question de l'extinction de masse des espèces, et espère que, comme pour "Demain", les citoyen(ne)s se mobiliseront pour la préservation de la biodiversité. 


Par Clémence Tingry

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à protéger les vivants à plumes, à poils ou à écailles

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close