tYQZTEUiRC P. a rejoint la communauté.

Cette association veut racheter une grotte pour préserver les chauves-souris en Ariège

Par l'équipe Oneheart, le 31 décembre 2020
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

En France, dans la région de l'Occitanie, l'association Ana-Conservatoire d'espaces naturels en Ariège a pris la décision de racheter une grotte afin de participer à la préservation des chauves-souris. Pour concrétiser ce projet, l'association a lancé une campagne de financement participatif qui met les donateurs au cœur de ce projet. 

Deux espèces de chauves-souris menacées en France

Depuis le 15 décembre, l'association Ana-Conservatoire d’espaces naturels en Ariège a lancé un appel aux dons afin de financer l'achat de la grotte de l'Espiougue dans la région de l'Ariège. L'objectif est de pouvoir sauver et préserver deux espèces de chauves-souris présentes dans la région à savoir la Rhinolophes euryales Minioptères de Schreibers, toutes deux menacées. En Ariège, la majorité des grottes abritent entre 10 et 20% des effectifs nationaux d'espèces de chauves-souris.

 « L'idée est de fermer la grotte avec une grille pour préserver les chauves-souris, notamment au moment de leur reproduction. Nos équipes vont assurer le suivi des populations, en comptant au fil des années et voir l'évolution des effectifs », a déclaré Anne Tison la directrice de l'association sur France 3. Le deuxième objectif est aussi de sensibiliser le public à cette espèce qui a un rôle important dans la régulation des populations d'insectes. 

Plus de 12 000 euros rassemblés en 2 semaines

Lancée début décembre, la campagne de financement participatif a déjà récolté 12 390 euros sur un objectif de 20 000 euros. Si l'achat de la grotte est assurée, les dons supplémentaires permettront de « financer l'aménagement du site » qui permettra un meilleur contrôle de la fréquentation humaine à l'intérieur de la grotte mais aussi « une amélioration de l’accueil du public en extérieur ». 

 

 

Tous les donateurs seront informés des avancées de l'acquisition mais aussi de la partie préservation du site et des espèces. Au coeur de ce projet, ils seront amenés à visiter le site lors des travaux d'aménagement. « L’acquisition du site sera suivie de la rédaction d’un plan de gestion de la grotte…des suivis de la faune seront mis en place, pour mieux connaître sa diversité, l’écologie des espèces présentes mais aussi une veille quant à l’état de conservation des espèces », a expliqué l'association. 

 

Par Léa Bourgoin

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à protéger les vivants à plumes, à poils ou à écailles

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close