Ecosse : l'art pour sensibiliser à la montée des océans

Par l'équipe Oneheart, le 04 avril 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Dans le village de Lochmaddy sur l’île de North Uist en Écosse, deux artistes ont installé une ligne lumineuse afin de montrer les conséquences du réchauffement climatique sur le niveau des océans qui augmente chaque année.

Demain c’est déjà aujourd’hui. Une phrase qui n’est jamais aussi juste que lorsqu’on parle de la fonte des glaces. Cette dernière est six fois plus rapide qu’il y a 40 ans. En Ecosse, l’installation de Timo Aho et Pekka Niittyvirta, baptisée Lines (57° 59´N, 7° 16´W), montre à quoi ressembleront nos océans du fait de la fonte des glaces.

Une œuvre aux multiples messages

« L'art a la capacité de faire passer des idées complexes, des concepts et des données scientifiques quand on est à court de mots » soulignent les deux artistes. Afin de concevoir cette œuvre, des ampoules LED basse énergie ont été utilisées. Reliées à des capteurs, elles ne s’illuminent que lorsque la marée monte. En addition au message porté par l’œuvre, le lieu choisi pour son installation n’est pas anodin. En effet, le village de Lochmaddy ne peut se développer correctement en raison de la montée des eaux et des nombreuses tempêtes.

fonte-des-glaces-ecosse-antarctique

La fonte des glaces s’accélère

Selon un rapport des Comptes-rendus de l’Académie américaine des sciences (PNAS), la fonte progressive des glaces en Antarctique est responsable d’une montée de 1,4 centimètres du niveau des océans de la planète entre 1979 et 2017. Sur la période 1979-1990, cela représente une perte moyenne de 40 milliards de tonnes de masse glaciaire par an. Un rythme qui a connu une accélération sans précédent entre 2009 et 2017 où près de 252 milliards de tonnes sont perdues chaque année. Les scientifiques doutent de la réversibilité d’une telle tendance, notamment du fait de l’augmentation de la température des eaux qui accentue la hausse du niveau des océans.

 

Crédits photos : Timo Aho and Pekka Niittyvirta

 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close