Danemark : Des sculptures géantes construites à partir de matériaux recyclés

Par l'équipe Oneheart, le 04 avril 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

L’artiste danois Thomas Dambo parvient à mêler art et zéro déchet dans ses sculptures. Une démarche environnementale qui promeut l’upcycling tout en donnant la possibilité aux spectateurs de profiter de ses œuvres dans un cadre inhabituel.

Si vous vous baladez dans les forêts aux alentours de Copenhague, vous croiserez peut-être le chemin d’un ou plusieurs trolls géants. N’ayez crainte, ces derniers ne sont pas vivants ! Thomas Dambo est l’artiste qui est à l’origine de ces sculptures en matériaux recyclés.

L’upcycling au cœur de l’art

C’est la pierre angulaire de la démarche artistique de Thomas Dambo. Ce dernier pratique l’upcycling, une activité qui consiste à récupérer des matériaux usagés afin de les transformer en produits de qualité supérieure. Avec ses équipes de volontaires, il collecte ainsi une grande variété de matériaux jetés par les entreprises ou les particuliers. Le bois de récupération est la matière la plus utilisée dans ses œuvres. Palettes, cagettes, tout y passe. Et au-delà du caractère esthétique de ce qu’il réalise, il souhaite aussi mettre en avant l’utilité de ses créations, à l’image des 3000 nichoirs pour les oiseaux qu’il a construits dans plusieurs villes du monde entier.

upcycling-sculpture-troll-thomas-dambo

Des sculptures cachées un peu partout dans le monde

« Ce projet a pour vocation de faire sortir l’art du musée, de montrer la nature […] et dans le même temps, d’offrir une expérience excitante et différente » explique Thomas Dambo. Son ambition est d’installer ses œuvres loin des sentiers battus. C’est aussi pour cette raison qu’il a choisi de cacher ses créations. Après les forêts danoises, il a opté pour les lieux les moins fréquentés d’autres pays comme la Corée, les Etats-Unis ainsi que Porto-Rico. Alors prêt.e.s pour une expo en pleine nature ?

 

 

 

Crédit photos : Thomas Dambo

 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close