Climat : la Terre connait la période la plus chaude depuis 2000 ans

Par l'équipe Oneheart, le 26 juillet 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Une équipe de paléoclimatologues appuie l’hypothèse d’un réchauffement climatique universel sans précédent.

Alors que la France vit son deuxième épisode caniculaire en 2019, les températures ont atteint des records dans plusieurs villes dont Paris avec 42,6°. Un thermomètre qui n’a jamais grimpé aussi vite selon deux études qui analysent près de 2000 ans de l’histoire climatique.

« 98% du globe s'est réchauffé après la révolution industrielle »

Près de 700 indicateurs ont été utilisés pour rassembler et analyser de nombreuses données de températures. On y trouve la carotte de glace mais également des anneaux de croissance des arbres ou encore les sédiments des lacs. La première étude, publiée dans la revue « Nature » montre qu’il y a pu y avoir des périodes où il a fait extrêmement froid comme en Europe et aux Etats-Unis entre 1300 et 1850, mais cela a toujours été localisé. Cependant, les conclusions de l’étude montrent qu’aujourd’hui le réchauffement est planétaire. « 98% du globe s'est réchauffé après la révolution industrielle » explique Nathan Steiger de l'université de Columbia.

Une augmentation rapide des températures jamais observée

La seconde étude s’intéresse aux variations des températures sur de courtes périodes. Et une fois de plus les analyses indiquent que les températures n’ont jamais augmenté aussi rapidement et régulièrement qu’à la fin de 20ème siècle. De plus, les chercheurs expliquent que les facteurs naturels ne peuvent être à l’origine de ce réchauffement. « Nos résultats confirment, de façon implicite, que ce sont les activités humaines qui sont responsables de ces changements » ajoute Raphael Neukom, un des auteurs de l’étude.

 

 

 

 

Crédit photo : PHILIPPE ROY/AURIMAGES

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close