Chine : des chiens sauvés du festival de la viande pour être adoptés en France

Par l'équipe Oneheart, le 02 août 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Près de neuf chiens ont pu être sauvés de l’abattoir alors qu’ils étaient destinés au festival de la viande de chien de Yulin en Chine. Ils vont être proposés à l’adoption en France.

Le sauvetage de ces chiens est l’aboutissement de plusieurs mois de campagne initiée par l’association Stéphane Lamart afin d’alerter la population sur les pratiques envers les chiens à l'occasion du festival de Yulin qui se déroule chaque année en Chine. Des milliers de chiens et chats y sont vendus puis mangés par la suite.

« On n’a pu en sauver que neuf de l’abattoir mais c’est un symbole »

Fin mai, l’ONG Stéphane Lamart avait lancé une collecte de fonds avec le soutien de plusieurs personnalités, dont Michel Sardou, afin de soutenir les associations locales en Chine. Près de 25 000 euros ont été récoltés. Cet argent a ainsi permis de sauver neuf chiens afin de les rapatrier en France. « On n'a pu en sauver que neuf de l'abattoir mais c'est un symbole. On veut montrer ce qui se passe en Chine, que les gens soient conscients et aident les activistes chinois qui en récupèrent des centaines dans des camions et manquent cruellement d'argent » a réagi Stéphane Lamart, responsable de l’ONG.

Un des chiens a déjà été adopté et les autres attendent de trouver un maître dans un refuge de l’association situé en Normandie. Et plusieurs association de défense des animaux se sont jointes à lutte, à l'image de cette pétition, qui a récolté près de 160 000 signatures, a été transmise à l’ambassade de Chine à Paris fin mai 2019.

 

 

 

Crédit photo : Stéphane Lamart

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à protéger les vivants à plumes, à poils ou à écailles

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close