Cette ONG propose des balades en kayak gratuites en échange du ramassage de déchets

Par l'équipe Oneheart, le 04 août 2020
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Au Danemark, en Allemagne, en Irlande, en Norvège ou en Suède, l’ONG Green Kayak propose des balades en kayak gratuites, en échange de la collecte de déchets en mer et du partage de l’expérience sur les réseaux sociaux. Une bonne idée pour profiter de l’été, en restant engagés ! 


Plus de 30 000 kilos de déchets océaniques collectés depuis le début du projet


Le projet Green Kayak a été lancé en 2017 à Copenhague par le Danois Tobias Weber-Andersen. Son initiative écologique participe à la réduction de la pollution plastique des océans, en incitant les citoyens à agir localement. Aujourd’hui, on estime que 634 000 kilos de déchets sont déversés dans les océans chaque seconde, soit 20 milliards de tonnes de déchets par an. Et les prévisions pour l’avenir ne sont guère plus réjouissantes... « Le problème avec le plastique, c’est qu’une fois dans l’eau, il se désagrège en plus petits morceaux » explique Tobias Weber-Andersen, très sensible à cette question de pollution marine. Ces petits bouts de plastique peuvent être très dangereux pour la faune marine, « ça peut être confondu avec du pain par un canard » ajoute le fondateur de Green Kayak.


La première année du projet, la seule barque en service avait ramassé 3 tonnes de déchets océaniques. Trois ans plus tard, les milliers de bénévoles s’étant prêté au jeu ont permis de récolter pas moins de 30 590 kilos de déchets selon le site de l'ONG ! L'initiative écologique rencontre un franc succès : tous les jours, les kayak de Tobias sont pris d'assaut ! 


Comment faire un tour en kayak ? 


Pour tenter l’expérience, il suffit de réserver un kayak sur le site de Green Kayak. Ensuite, il ne vous reste qu’à choisir l’endroit et l’heure qui vous convient. Une fois sur place, vous n’avez besoin de rien, l’ONG fournit, en plus de la barque (2 places), tout l’équipement nécessaire à la collecte de déchets : sceau, pinces, filets et balances ainsi que des gilets de sauvetage. Place ensuite à la collecte des déchets ! Une fois cette dernière terminée, il ne vous reste plus qu’à partager l’initiative sur les réseaux sociaux en utilisant le hashtag "#GreenKayak". 

 

 


En plus de proposer ses barques, Green Kayak partage ses connaissances de l’engagement local avec des institutions telles que l’Agence européenne pour l’environnement et d’autres ONG.

 

 

Par Chloé Sappia

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close