Ces scientifiques ont trouvé un moyen de stocker l’énergie solaire pendant 18 ans !

Par l'équipe Oneheart, le 20 février 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Un groupe de chercheurs suédois a trouvé le moyen de stocker l'énergie solaire dans une molécule pendant 18 ans : une piste encourageante pour le secteur des énergies renouvelables !

Une énergie renouvelable mais trop peu contrôlable

L’énergie solaire fait partie des sources d’énergie les plus renouvelables et propres dont l’on dispose aujourd’hui. À l’inverse des énergies fossiles comme le pétrole ou le charbon, elle ne nécessite aucune matière première épuisable et n’émet aucun gaz à effet de serre. En revanche, le problème posé par l’énergie solaire est que l’on ne peut contrôler son émission : il faut attendre un ensoleillement suffisant pour en profiter. Mais récemment, une équipe de chercheurs suédois a découvert comment stocker cette énergie solaire ! Ils ont conçu une molécule composée d’azote, de carbone et d’hydrogène capable d’emmagasiner de l’énergie et la libérer à n’importe quel moment.

Une molécule pour stocker de l’énergie solaire ? Comment ça marche ?

Au contact des rayons du soleil, cette molécule liquide se transforme en « isomère », c’est à dire que sa composition atomique reste la même, mais que les liens entre les atomes sont réagencés. C’est au moment de cette transformation que l’énergie est stockée entre les forte liaisons chimiques de l’isomère (la molécule transformée). Pour la récupérer, il suffit alors de passer l’isomère dans un catalyseur afin qu’elle retrouve sa forme initiale, en libérant l’énergie sous forme de chaleur. « Un carburant solaire thermique est comme une batterie rechargeable, mais au lieu de l’électricité, vous emmagasinez de la lumière et restituez de la chaleur à la demande » explique Jeffrey Grossman, ingénieur en matériaux au MIT.

Une invention prometteuse pour le secteur des énergies renouvelables !

Grâce à leur invention, ces chercheurs de la Chalmers University of Technology font avancer le secteur des énergies renouvelables ! Plusieurs investisseurs se sont rapprochés de leurs travaux afin de développer des solutions de chauffage 100% écologiques. Mais selon les scientifiques, leur solution demande encore d’être améliorée avant d’être commercialisée. Pour l’instant, leur molécule permet de stocker l’énergie solaire pendant 18 ans, mais les chercheurs espèrent augmenter l’efficacité de leur molécule en augmentant la chaleur produite par celle-ci.

 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à bannir toutes les misères du monde

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close