Ces produits que vous ne verrez plus en 2020

Par l'équipe Oneheart, le 16 janvier 2020
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

25 millions de tonnes : c’est la quantité de déchets en plastique produits chaque année par les pays de l’Union européenne. Il faudra attendre de nombreuses années avant qu’ils ne disparaissent entièrement. Pour pallier ce désastre écologique, des textes ont été votés. Ainsi, depuis le 1er janvier 2020, de nombreux produits de notre quotidien seront interdits à la vente. Quels sont-ils et par quoi les remplacer ?

 

Après les sacs en plastique jetables, interdits en 2017, voici les objets que vous ne verrez plus en vente en 2020, dans le cadre de la loi de transition énergétique pour la croissance verte :


1- Les cotons-tiges en plastique


Ils seront remplacés par des cotons-tiges en carton et en papier. Vous pouvez par exemple remplacer ces derniers par un oriculi. Originaire du Japon, l’oriculi est un bâtonnet long de 10 cm qui se construit autour d’une mini spatule servant à retirer le cérumen de l’oreille. Il coûte moins de 5 euros et est meilleur pour la santé car il évite la formation de bouchon.

Pour savoir comment se nettoyer les oreilles sans coton-tige, n’hésitez pas à relire notre article dédié contenant de nombreuses alternatives.


2- Les assiettes, verres et gobelets en plastique


Combien de fois avons-nous utilisé de la vaisselle jetable en plastique par habitude et par fainéantise ? En effet, la vaisselle en plastique a longtemps été appréciée pour son aspect pratique - nul besoin de passer des heures à faire la vaisselle ! Or, elle représente un véritable fléau écologique. Par exemple, il faut 500 ans avant qu’un gobelet en plastique ne se dégrade complètement, soit un demi-siècle. Les gobelets vides en plastique vendus par lot dans les supermarchés sont de ce fait interdits à la vente au 1er janvier 2020.

 

Pourtant, avec un peu d’organisation, il est possible de réduire drastiquement ses déchets. Pensez à emporter sur vous un récipient vide, une gourde et des couverts en inox. Edeni vous donne quelques astuces pour bien choisir votre gourde.


3-  Les bouteilles d’eau en plastique 


La loi interdit également les bouteilles d’eau plate en plastique dans les cantines scolaires. Ne sont pas concernés les “services situés sur des territoires non desservis par un réseau d'eau potable”. Cette loi ne s'applique pas non plus “lorsqu'une restriction de l'eau destinée à la consommation humaine pour les usages alimentaires est prononcée par le représentant de l'Etat dans le département”.

Pensez à glisser une gourde dans le cartable de vos enfants !

 

Vous l’aurez compris, vous devrez remplacer les cotons-tiges, assiettes, gobelets et verres en plastique par des solutions plus écologiques. Les commerçants disposent de 6 mois à compter du 1er janvier 2020 pour écouler leurs stocks, à condition qu’ils aient été fabriqués ou importés avant. 


Seront également interdits prochainement:

- les pailles

- les couverts jetables

- les piques à steak

- les couvercles des gobelets à emporter

- les plateaux-repas

- les pots à glace

- les saladiers

- les boîtes en polystyrène expansé (type boîtes à kebab)


Certains n'ont pas attendu pour mettre en place des inventions innovantes et originales visant à remplacer le plastique !


Ces interdictions constituent un premier pas dans le plan du gouvernement à mettre définitivement un terme à tous les emballages plastiques à usage unique. Bien qu’il faille attendre encore quelques années avant qu’ils ne disparaissent tous du marché, nous pouvons d’ores et déjà adopter des alternatives plus respectueuses de la planète.

 


Pour aller plus loin, consultez l'Article L541-10-5 du Code de l'environnement.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close