Ce retraité australien crée un vélo équipé d'une chaise pour sa femme atteinte de la maladie d'Alzheimer

Par l'équipe Oneheart, le 03 mars 2020
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Bill et Glad Howard, un couple de retraités australien, filent le parfait amour. Au début des années 2000, Glad est diagnostiquée atteinte de la maladie d'Alzheimer. Dès lors, elle devient dépendante de son mari qui invente un vélo chaise afin qu'ils puissent se promener ensemble.

 

Le vélo chaise comme moyen de lutter contre la maladie

Bill et Glad se sont rencontrés lorsqu'ils avaient respectivement 17 et 16 ans. Le retraité raconte qu'ils habitaient à 5 kilomètres l'un de l'autre, alors pour se voir, il se mettait en scelle sur son vélo tous les samedis après-midi dans l'unique but de rejoindre Glad. Lorsque le couple a appris que Glad était atteinte d'Alzheimer, il a fallu penser à un dispositif utile à Glad pour ses déplacements du quotidien. 

Bill et Glad possédaient chacun un vélo et avaient même fait mettre un siège à l'avant de celui de Glad pour pouvoir se déplacer. Bill explique que les vélos "ont toujours fait partie de leur vie" et que c'est naturellement vers ce type d'installations que son choix s'est arrêté. Il a donc bricolé un vélo baptisé le Bike Chair qui lui permet de se promener en toute sécurité avec sa bien-aimée pour qui il est devenu difficile de se déplacer.

 

L'Alzheimer, une maladie aux lourdes conséquences 

Comme de nombreuses personnes dans le monde, Bill a fait le choix de s'occuper de son épouse atteinte de la maladie d'Alzheimer plutôt que de la placer dans une structure spécialisée. Il devient de ce fait ce qu'on appelle un aidant naturel ou aidant familial. Cette alternative permet à la personne malade de garder du lien avec les membres de sa famille mais aussi d'entretenir un lien social. Même s'il est difficile pour les aidants de concilier vie professionnelle et/ou sociale et vie d'aidants, ils le font par amour de leur proche.

En France, 1 nouveau cas d'Alzheimer est diagnostiqué toutes les 3 minutes, ce qui porte à 1,2 millions le nombre de personnes malades en 2020. La maladie d'Alzheimer est la 4ème cause de mortalité en France

Des associations comme France Alzheimer ou la Fondation Alzheimer contribuent au financement de la recherche et à l'accompagnement des personnes malades et des aidants. Vous pouvez les soutenir en faisant un don par exemple.

 

 

 

 

 

 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à repousser les limites du corps et de l’esprit

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close