300 places d’hébergement pour les sans-abri voient le jour à Paris

Par l'équipe Oneheart, le 24 octobre 2018
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Le 15 février dernier, environ 1700 bénévoles ont sillonné les rues de Paris dans le cadre de la Nuit de la solidarité. Près de 3000 personnes sans domicile fixe avaient été ainsi recensées. Depuis février, 800 places ont été ouvertes à l’initiative de la Mairie de Paris qui continue sur cette lancée en annonçant l’ouverture de 300 nouvelles places d’ici fin novembre.


"Il y a beaucoup trop de femmes à la rue, plus de 12% des personnes à la rue sont des femmes.”


Alors que le froid s’installe tout doucement sur l’ensemble de la France, la maire de Paris, Anne Hidalgo, annonce l’ouverture de 300 places à Paris, précisément dans les mairies d’arrondissements et dans les anciens tribunaux d’instance. L’Hôtel de Ville, situé dans le 4ème arrondissement de Paris, accueillera quant à lui, une cinquantaine de femmes. En effet, une halte de jour et de nuit sera installée dans les deux prestigieux salons de l’Hôtel de Ville au rez-de-chaussée. Les femmes pourront ainsi se reposer, dormir, manger et bénéficier d’un accompagnement social.


Pour Anne Hidalgo, "Il y a beaucoup trop de femmes à la rue, plus de 12% des personnes à la rue sont des femmes. Il faut un accueil chaleureux, il faut un accueil délicat, un accueil humain, avec les associations".


Par ailleurs, la Mairie de Paris invite les entreprises qui le peuvent, à mettre à disposition d’éventuels locaux inoccupés à la disposition des plus démunis.

 


Chaque jour, 3 femmes seules sur 4 ne trouvent pas d’hébergement


En décembre dernier, le Samusocial de Paris lancait sa campagne “La Rue Avec Elles”, sensibilisant ainsi au quotidien de nombreuses femmes sans-abri, des femmes vulnérables, fragilisées et ignorées. A travers cette campagne, le Samusocial entend répondre aux problématiques liées à l’hébergement, à l’accueil et au repérage des femmes sans-abri mais également à leur insertion professionnelle.

 


Pour (re)découvrir la campagne et les moyens de s’engager pour les femmes à la rue auprès du Samusocial de Paris, cliquez ici.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à faire du deuxième sexe le sujet numéro un

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close