Venise : les paquebots désormais bannis de la cité des eaux

Publié le 6 août 2021 (modifié le 20 octobre 2021 à 10h55)
Par One Heart
Temps de lecture : 2 mins

Le 13 juillet 2021, le gouvernement italien a annoncé que les paquebots auront interdiction de se rendre à Venise et plus précisément dans le bassin qui borde la place Saint-Marc, à compter du 1er août. Une grande victoire pour les Vénitiens soutenus par des ONG et l'Unesco qui militaient pour l'interdiction de ces grands navires. 

 

Une grande avancée pour "la préservation de la lagune vénitienne"

Après de nombreuses années à militer pour l'interdiction des paquebots dans le bassin de Saint-Marc à Venise en Italie, les Vénitiens ainsi que des ONG et l'Unesco ont finalement obtenu gain de cause. Dans un décret-loi, adopté le 13 juillet dernier, le gouvernement italien a annoncé que les navires de plus de 25 000 tonnes, de plus de 180 mètres de long, ceux dépassant de l'eau de 35 mètres tout comme ceux dégageant des émissions qui contiennent plus de 0,1 % de soufre sont désormais bannis depuis le 1er août. Seuls les petits bateaux qui transportent environ 200 passagers pourront accoster. Il s'agit là d'un grand soulagement et d'une étape importante pour "la préservation de la lagune vénitienne" selon Mario Draghi, le chef du gouvernement italien.

En effet, la capitale de la Vénétie est fragilisée à cause des nombreuses inondations, dont l'intensité s'est accentuée à cause du réchauffement climatique. Pour tenter de canaliser l'invasion des eaux, la ville a décidé de mettre en place des digues. Pour l'Unesco, l'amarrage des paquebots ne fait qu'aggraver la situation. « Par ailleurs, le passage des grands navires génère un problème écologique majeur. Ils polluent l’air et l’eau, abîment les fonds marins et altèrent l’écosystème de la lagune », a déclaré l'Unesco contactée par le journal Libération.

 

Par Léa Bourgoin