Une pétition lancée pour faire entrer la chanteuse militante et engagée Joséphine Baker au Panthéon

Publié le 3 juin 2021 (modifié le 20 octobre 2021 à 10h55)
Par One Heart
Temps de lecture : 2 mins

Il y a deux ans, l'essayiste français Laurent Kupferman a décidé de lancer une pétition intitulée "Osez Joséphine Baker au Panthéon" dans le but de faire entrer au Panthéon, la chanteuse féministe, résistante et militante Joséphine Baker. Cette initiative devrait prendre plus d'ampleur en ce jeudi 3 juin, date de l'anniversaire de la chanteuse. 

Rendre hommage aux actes de courage et aux engagements de Joséphine Baker pour la France

Engagée dans la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (LICRA) en 1979, Josephine Baker a aussi été faite Chevalier de la Légion d'honneur à titre militaire et a reçu une médaille de la Résistance pour ses services rendus durant la Seconde Guerre mondiale en France. La chanteuse franco-américaine, Joséphine Baker, est à elle seule, un symbole de courage, d'engagement et de militantisme. C'est pour tout cela que l'essayiste français, Laurent Kupferman, a relancé, il y a deux ans, une pétition sur la plateforme Change.org à destination du président de la République, Emmanuel Macron, pour qu'elle entre au Panthéon, tout comme Simone Veil le 1er juillet 2018. En effet, l'écrivain Régis Debray avait déjà émis l'idée en 2013, dans une tribune publiée dans le journal Le Monde. Si Joséphine Baker entre au Panthéon, l'interprète de "J'ai deux amours" rejoindrait de nombreuses autres grandes figures féminines comme Marie Curie, Geneviève de Gaulle-Anthonioz ou encore Germaine Tillion. « Joséphine Baker ne doit pas entrer au Panthéon parce qu'elle était une femme ou parce qu'elle était noire. Elle doit y entrer pour les actes de courage qu'elle a rendus à la Nation », explique Laurent Kupferman à France 24.

Durant la Seconde Guerre mondiale, Joséphine Baker a pu récolter des informations précieuses sur les mouvements des troupes allemandes et de leurs alliés, en s'infiltrant dans des réceptions privées. Elle fera don des cachets de ses concerts à l'armée française et fera de sa demeure du château des Milandes, un lieu de rassemblement important pour la résistance. À ce jour, la pétition a recueilli 33 508 signatures. Celle-ci est d'ailleurs soutenue par de nombreuses personnalités françaises telles que Stéphane Bern, Jack Lang, ancien ministre de la Culture, Line Renaud ou encore Pascal Ory de l'Académie française. « De nouveaux signataires seront dévoilés et la requête sera envoyée à l'Élysée. Sa panthéonisation serait un puissant symbole d'unité nationale, d'émancipation et d'universalisme à la française », confie Laurent Kupferman. 

 

Par Léa Bourgoin