Une fresque murale réalisée en braille à Bordeaux

Publié le 2 décembre 2021 (modifié le 3 décembre 2021 à 16h02)
Par Julie Marie
Temps de lecture : 2 mins
Bordeaux se pare d’une nouvelle œuvre, une fresque street-art à découvrir du bout des doigts… Et pour cause, celle-ci a été réalisée en braille par l’artiste The Blind (l’aveugle en français) avec qui nous avons pu nous entretenir. Son objectif ? Réunir voyants et non-voyants autour d’une œuvre mêlant la vue et le toucher.

Une volonté de rendre l'art accessible à tous

Depuis le vendredi 5 novembre, il est possible de retrouver à Bordeaux une étonnante fresque murale. Pour la comprendre, il vous faudra la palper... et peut-être vous faire aider ! C’est à l’occasion de la 8e édition de la Quinzaine de l’égalité, de la diversité et de la citoyenneté, que s'est tenue l'inauguration de la fresque, réunissant des participants non ou malvoyants et l’artiste de street-art The Blind.

Après des études aux Beaux-Arts, l'artiste nantais The Blind, passionné par le graff, a l'idée de « prendre le contrepied du graff visuel pour le mettre à la portée de ceux qui ne pouvaient pas les voir » en créant des graffitis en braille. Depuis 2005, ses créations s'inspirent du contexte, du lieu et de l'actualité pour passer des messages « toujours avec une touche d'humour » indique-t-il.

Toucher pour comprendre

Ne pas toucher”, “Braillez !”, “Vu et revu”, "Palu pas pris"... Les slogans humoristiques de l’artiste The Blind se touchent pour être compris, à Bordeaux, Paris, Bruxelles, Moscou ou même en Afrique. Les messages ne sont pas traduits et symbolisent la nécessité d’entraide et de partage entre personnes voyantes et personnes déficientes visuelles qui ont mutuellement besoin l’un de l’autre pour pouvoir accéder à l'œuvre et la comprendre. A travers cette démarche, soutenue par Handicap International, The Blind parvient à faire en sorte que l'art soit l'art soit accessible au plus grand nombre, qui plus est en le faisant sortir des musées !

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par The Blind (@theblind1)

 

The Blind est le premier artiste au monde à avoir développé le concept novateur du graffiti pour aveugles et malvoyants. Avec un parcours scolaire compliqué par la dyslexie, il a développé une sensibilité avec ceux qui sont souvent mis en marge comme les malvoyants. Bien qu'étant voyant, il a appris seul le braille, par curiosité, pour entrer dans cet univers. “Regarder avec les mains et toucher avec les yeux”, dessine-t-il sur un autre graffiti. Cette phrase correspond bien à l’état d’esprit que l’artiste souhaite transmettre à travers son art.

« Des ponts entre voyants et non voyants »

La récente oeuvre en street-art de Bordeaux est le fruit d'une collaboration qui a réuni début novembre, six hommes et femmes de l’Union nationale des aveugles et déficients visuels lors d’un atelier où chacun, accompagné de l’artiste, a pu prêter ses mains à la réalisation de l’immense fresque murale. « Je travaille, via ces fresques, à bâtir des ponts entre voyants et non voyants », détaille le street-artiste nantais qui a beaucoup apprécié ce partage artistique et humain. « Je trouve ça hyper intéressant de travailler avec de l'humain. J'adore ce que je fais car je trouve ça super riche du fait des rencontres et du partage que ça crée » confie-t-il.

C’est un défi réussi que vous pouvez retrouver au 12 rue de Cursol à Bordeaux !