Le site fait peau neuve ! On espère qu'il vous plaira !

Une baleine échouée a été retrouvée dans les Landes, avec 16 kg de déchets plastiques dans l'estomac

Publié le 11 mai 2021 (modifié le 14 mai 2021 à 18h24)
Par Mélanie
Temps de lecture : 2 mins

Une baleine a été retrouvée échouée sur la plage de Messanges dans Les Landes. En état de putréfaction, le mammifère marin possédait près de 16 kg de déchets plastiques dans son ventre, une situation jugée rare, mais préoccupante par l'Observatoire Pelagis en charge des mammifères et oiseaux marins.

 

Un amas de déchets, d'emballages plastiques, de sacs et de cabas obstruait son ventre

Selon les informations de l’Observatoire Pelagis, chargé du suivi national des mammifères marins, une baleine à bec femelle a été retrouvée ce 8 mai, échouée sur la plage de Messanges dans Les Landes. D'une longueur de 5,15 mètres, le cétacé, mort depuis environ une dizaine de jours, était entré en état de putréfaction. Récupéré par deux membres du Réseau National Échouages de l’Observatoire Pelagis, la baleine a été disséquée afin de connaître les causes réelles de sa mort. Au final, près de 16 kg de déchets issus d'emballages plastiques, de sacs et de cabas ont été trouvés dans son ventre. Willy Dabin, en charge de l’animation du Réseau National Échouages, a révélé que l'animal était atteint d'une maladie parasitaire. Ainsi, son état se serait dégradé ce qui l'a probablement empêché de se nourrir correctement.

Véritable chasseur actif, la baleine à bec est capable de descendre à plus de 1 000 mètres de profondeur pour trouver sa nourriture. « Ces déchets tapissent les parois de l’estomac et de l’intestin, pouvant causer des occlusions et empêcher les nutriments de passer dans le sang », explique Willy Dabin. Si cette situation reste "rare", d'après l'Observatoire, elle reste néanmoins préoccupante. En effet, elle amène à se poser des questions sur la "bio-accumulation", un phénomène qui touche les mammifères marins qui désigne la capacité de certains organismes à "absorber et concentrer dans tout ou une partie de leur organisme certaines substances chimiques, éventuellement rares".

 

En guerre contre le plastique pendant le #NoPlasticChallenge

Pour lutter contre la pollution plastique dans les eaux, le #NoPlasticChallenge revient du 25 mai au 15 juin 2021. Comme pour chaque édition, le but est de mobiliser un maximum de personnes afin de les inciter à réduire leur utilisation de plastiques à usage unique et les plastiques à faible valeur ajoutée. Cet événement s'adresse à toutes les entreprises mais aussi aux consommateurs, aux collectivités, aux établissements scolaires, aux campus et aux clubs de sport. Un kit de communication est disponible sur le site de No Plastic in my sea afin de connaître toutes les modalités de ce challenge national. Des webinaires sont aussi organisés les jours qui précèdent le début du #NoPlasticChallenge afin de préparer au mieux les participants qui souhaiteraient s'investir dans cette lutte contre le plastique dans les océans.