Un hôtel parisien propose d'héberger des personnes sans-abri dans ses 42 chambres pendant un an

Publié le 24 novembre 2020 (modifié le 20 octobre 2021 à 10h55)
Par One Heart
Temps de lecture : 2 mins

Alors que le second confinement met à mal le secteur de l'hôtellerie, un hôtel parisien a décidé de faire don de 42 chambres à l'association Emmaüs Solidarité. Elles serviront à 85 personnes sans-abri et ce, durant un an.

Des équipes dédiées 24h/24

Ce deuxième confinement a obligé certains hôtels à fermer les portes de leur établissement par manque de clients. D'autres hôtels, au contraire, ont décidé de faire preuve d'une grande générosité en offrant leurs chambres à celles et ceux qui sont dans le besoin. 
L'hôtel Avenir Montmartre situé Boulevard Rochechouart à Paris, a mis à disposition de l'association Emmaüs Solidarité, ses 42 chambres. Depuis le 6 novembre, 85 sans-abri ont pris place au sein de l'hôtel, et ce, pour une durée d'1 an. Les membres de l'association ont donc transformé le lieu en véritable centre d'hébergement où une équipe a été créée pour veiller sur les pensionnaires, 24h/24.

Chacune des chambres est équipée d'une cuisine, ce qui permet aux membres de l'association de servir des repas directement sur place. Quelques changements ont été réalisés : la salle du petit déjeuner s'est transformé en réfectoire et la salle de réception, en point d'accueil. Évidemment, en raison de la situation sanitaire actuelle, tous les gestes barrières ont été mis en place et chacun est prié de respecter le protocole sanitaire. 

Un accompagnement social pour les pensionnaires

Au sein de l'hôtel Avenir Montmartre, les pensionnaires sont exclusivement masculins et âgés d'une quarantaine d'années. « Certains ont connu de grosses ruptures sociales, familiales ou ont des parcours traumatiques d'exil, une santé parfois fragilisée, d'où la présence régulière d'un infirmier. Certains travaillent dans le gardiennage, le bâtiment ou étaient serveurs… Ce sont des personnes qui ont une volonté de trouver des solutions », a expliqué Bruno Morel, le directeur général de l'association. 

Un véritable accompagnement social est apporté aux pensionnaires qui se voient aidés pour appeler un médecin et faire leurs papiers. Emmaüs Solidarité et l'hôtel Avenir Montmartre participent tous deux à la réinsertion sociale de personnes sans-abri et de personnes en situation de précarité. 

 

Par Léa Bourgoin