Le site fait peau neuve ! On espère qu'il vous plaira !

Paris inaugure une "Cité audacieuse", un lieu consacré aux droits des femmes

Publié le 6 mars 2020 (modifié le 20 octobre 2021 à 10h55)
Par One Heart
Temps de lecture : 2 mins

Le jeudi 5 mars, un lieu unique a ouvert ses portes à Paris : la Cité audacieuse, un espace associatif dédié à la défense des droits des femmes, le premier de ce genre en France. Le projet à été porté par la Fondation des femmes.

Liberté, égalité, sororité !

Tel est le slogan de la Cité audacieuse. Le projet a été réalisé grâce à la mise à diposition, par la ville de Paris, d'une ancienne école élémentaire de 1000 m2. Ce véritable sanctuaire à l'effigie des femmes, est situé dans le 6ème arrondissement de Paris, rue de Vaugirard, à la croisée des chemins entre le Jardin du Luxemburg et le Sénat. Le rez-de-chaussée est ouvert au public et au premier ainsi qu'au deuxième étage, des associations y ont pris leurs quartiers. L'initiative a été financée à hauteur de 140 000 euros par la Ville de Paris et le reste provient de mécénat privé. Le lieu a été pensé et designé par des architectes féministes et à été conçu en partie par des femmes en chantier d'insertion

Cet espace entièrement dédié aux femmes a pour but d'instuire, d'enseigner mais surtout d'informer.  

 

Une avancée majeure dans la lutte des droits des femmes 

Aujourd'hui en France, les femmes n'ont malheureusement toujours pas les mêmes droits que les hommes. Inaugurer la Cité audacieuse était un moyen de répondre à une volonté de lutte égalitaire et féministe

Cependant, cet havre féministe n'est pas un lieu d'accueil pour les femmes victimes de violences même si l'Union régionale Solidarité Femmes Île-de-France ainsi que 18 autres associations, telles que Règles élémentaires ou Femix'Sports, sont présentes dans les locaux.

Le premier obectif de la cité audacieuse est de rassembler toutes les personnes qui sont engagées pour l'égalité des femmes et des hommes et de favoriser l'émulsion des idées et un rayonnement national.