Le site fait peau neuve ! On espère qu'il vous plaira !

Marine Le Mercier dessine son cancer avec humour dans sa BD "Mon cahier de des seins"

Publié le 16 octobre 2020 (modifié le 23 octobre 2020 à 14h02)
Par Mélanie
Temps de lecture : 4 mins

Alors qu'elle menait une vie simple, Marine Le Mercier, 31 ans, découvre un jour qu'elle a une petite boule dans son sein. Après une série d'examens, le diagnostic tombe : elle est atteinte d'un cancer du sein. Pour cette optimiste, pas question de se laisser abattre et de laisser la maladie gagner. Grâce à ses talents en dessin et au soutien de ses amies, Marine s'est lancée dans l'écriture d'une BD dans laquelle elle raconte son expérience personnelle à travers ses illustrations. Mon cachier de des seins : Tome 1, Anatomie publié le 5 août 2020, brise les tabous et avec humour, livre un message d'espoir pour toutes les femmes. À l'occasion d'Octobre rose, nous avons rencontré Marine afin qu'elle nous raconte son histoire.

 Pouvez-vous nous raconter votre histoire ? 

Marine : Mon histoire, c’est celle d’une trentenaire qui mène sa petite vie simple, maman d’un petit garçon de cinq ans et qui fait un travail avec beaucoup de responsabilités. Une vie normale qui, du jour au lendemain, va changer. Je découvre une petite boule dans le sein malheureusement, la partie émergée de l’iceberg. En juillet 2019, je vais découvrir que j’ai trois tumeurs au sein et finalement un cancer du sein droit.

Quelle a été la réaction de vos proches à l'annonce de la maladie ? 

Dans cette situation, ils se sentaient impuissants par rapport à ce que je ressentais, ce que je vivais. Ils ont tenté de comprendre, essayé de m'accompagner. Ça a été très dur parce que pour eux, la logique, ce n'est pas de voir leurs enfants malades. Mon petit garçon lui, m’a dit "Maman si t’es malade, je vais te chercher une couette". C’était très mignon. Je lui ai expliqué la situation grâce à des superbes livres pour enfants. J'ai utilisé le mot "cancer" parce qu’il fallait l’utiliser sans trop inquiéter, il avait le droit de comprendre ce qui allait m’arriver. 

Qu’est-ce qui vous a poussé à faire ce livre ? 

Je me suis dit que j’avais du mal à extérioriser ce que je ressentais et mes amies m'ont poussée à reprendre le dessin. Au mois de décembre, je lance une page facebook "Marine Illustrations" où je partage des moments drôles, moins drôles, du quotidien en dessins, des moments de vie en fait. Ça a pris beaucoup d’ampleur et des éditeurs sont ensuite venus me chercher. Quelques temps après, le livre sortait.

Votre BD est remplie d’humour, est-ce que sa réalisation était une thérapie ? 

Dans "guérir", il y a “rire” et je me disais que d’en pleurer ça n’allait pas changer grand chose et je ne voulais pas faire “honneur” à ma maladie. J’ai eu des moments de vies assez drôles et j’ai décidé de continuer à les vivre pleinement en me concentrant surtout sur eux. En fait, dessiner, illustrer cette période-là m’a aidé à bien la vivre.

 

 L'humour, un moyen d'extérioriser et de relativiser sur la situation (©Mon cahier de des seins, Tome 1 : Anatomie/Marine Le Mercier)

Est-ce qu’à travers ce livre vous avez voulu faire passer un message ?

Je dirais de l’espoir et de la joie. Je crois qu’aujourd’hui le mot "cancer" est trop associé à la mort. C’est une épreuve qui est terrible mais c’est une épreuve qui se fait. J’ai tendance à dire aux gens que ce n’est pas un chapitre de leur vie, ce n’est pas leur histoire et ça ne veut pas dire automatiquement que ce sera la fin pour eux.

Avec votre livre, ou sur les réseaux sociaux, j’imagine que vous rencontrez des femmes atteintes du cancer du sein. Qu’est-ce que vous leur dites ?

Souvent, c’est elles qui parlent. Elles me disent “merci”. Je pense les avoir aidées dans le sens où j’ai su mettre des images sur des moments de vie difficiles où on peut se sentir seules. Je leur dis "Vous n’êtes pas seules, vous allez y arriver, vous devez y arriver, pour vous, pour vos proches parce que vous êtes une femme forte". Il y a une vie avant, il y a une vie après mais il y a aussi une vie pendant. La vie, elle est super belle, elle continue et elle est chouette ! Donc riez, vivez et devenez la meilleure version de vous-même.

À quoi ressemble votre quotidien désormais ? 

J’ai repris le travail mais j’ai quitté mon poste à responsabilités pour vivre de manière plus simple ma vie personnelle. J’avais besoin de prendre du temps pour profiter de mon garçon, l’emmener à l’école, le voir grandir et s’épanouir. Mes priorités ont changé, ma vie a changé. Par exemple, avant je ne faisais pas de sport, aujourd’hui je suis sportive. 

Quels sont vos projets ? 

Je vais dans un premier temps finir le tome 2 ! Ensuite j’ai plusieurs contrats avec des associations, des structures qui restent dans le thème du cancer du sein mais avec pour but de soutenir et d’envoyer des messages forts. Pour moi, ça, aujourd’hui, c’est important, c’est quelque chose qui me nourrit encore au quotidien. 

Mon cahier de des seins: Tome 1, Anatomie, (Ed. NOMBRE7 EDITIONS) par Marine Le Mercier, publié le 5 août 2020.

 

 

Par Léa Bourgoin