Les oeuvres de Bam Graffeur investissent les hôpitaux pour enfants

Publié le 6 août 2019 (modifié le 20 octobre 2021 à 10h55)
Par One Heart
Temps de lecture : 2 mins

Depuis quelques jours, les oeuvres du graffeur BAM se sont invitées dans les couloirs et chambres du service de pédiatrie de l’hôpital de Valenciennes (Nord). L’objectif : égayer le quotidien des enfants malades dans les hôpitaux. 


Donner à l’enfant un autre aperçu de l’hôpital


Avec BAM, les murs blancs et austères des hôpitaux laissent place à des fresques murales colorées et animées. De Bambi au Roi Lion, passant par Tintin ou encore Madagascar, les oeuvres de BAM sont universelles et parlent à tout le monde. « Je propose beaucoup de dessins-animés parce qu’il faut que ça leur parle » précise-t-il. 

Depuis 4 ans, BAM intervient dans les hôpitaux, notamment dans les services de pédiatrie. Après Compiègne et Calais, il est contacté par l’association Le Sourire d’un héros pour relooker l’hôpital de Valenciennes. Muni de ses peintures à base d’eau, non toxiques, il illumine les murs des hôpitaux et redonne le sourire aux enfants hospitalisés. A travers ses oeuvres, BAM espère que l’enfant oublie qu’il est dans un hôpital et qu’il se sente plutôt comme dans une salle de jeux. « Ce qui me plaît c’est donner à l’enfant un autre aperçu de l’hôpital » confie-t-il. « Si ça peut le faire sourire, c’est bien », ajoute-t-il, convaincu que l’art peut apaiser les maux et apporter réconfort.

 

Bambi-BAM


Qui sait, les oeuvres de BAM investiront peut-être bientôt les chambres des adultes dans les hôpitaux ?

Tout comme BAM, de nombreuses associations oeuvrent au quotidien afin de rendre le séjour des enfants à l'hôpital plus agréable et joyeux. Que ce soit à travers des animations, des spectacles, ou encore en leur donnant la parole à travers des magazines, en leur distribuant des peluches... elles agissent au quotidien pour apporter sourires, réconfort et évasion aux enfants hospitalisés.

En attendant, on vous invite à découvrir le reste des oeuvres spectaculaires de BAM sur sa page Facebook.