Le site fait peau neuve ! On espère qu'il vous plaira !

L'élevage d'animaux en cage interdit d'ici 2027, d'après le texte voté par le Parlement européen

Publié le 15 juin 2021
Par One Heart
Temps de lecture : 2 mins

Lors d'un vote qui s'est déroulé le jeudi 11 juin 2021, le Parlement européen a adopté un texte demandant à la Commission européenne d'interdire d'ici 2027, l'élevage en cage des animaux, au sein de l'Union européenne. Ce texte vise aussi à interdire le gavage des oies et des canards pour la production de foie gras. 

 

Un engagement concret envers le bien-être animal

À 558 voix pour (37 voix contre et 85 abstentions), les députés du Parlement européen ont voté un texte demandant à la Commission européenne de mettre en place des mesures afin d'interdire progressivement l'élevage en cage des animaux, d'ici 2027. L'eurodéputé chrétien-démocrate allemand Norbert Lins, a déclaré que « 2027 pourrait représenter une date acceptable pour la disparition complète de l'élevage ​en cage ». Le texte précise qu'une approche au cas par cas est demandée principalement pour les animaux les plus souvent élevés en cage. Il s'agit notamment des lapins dont 85 % sont très peu ou mal développés du fait de leur captivité, mais aussi des poules pondeuses qui sont élevées dans des cages aménagées

 

Le gavage des oies et des canards pour la fabrication de foie gras, pointé du doigt

Le vote du texte par le Parlement européen fait suite à l'initiative citoyenne européenne #EndTheCageAge, lancée en septembre 2018 par l'ONG Internationale CIWF (Compassion in World Farming) qui demandait la fin de l'élevage des animaux en cage. Plus d'1,5 million de signatures avaient été recueillies dans toute l'Union européenne. Soucieux du bien-être animal, l'exécutif européen assure "s'engager en faveur du bien-être des animaux" et promet de tout mettre en œuvre afin de satisfaire chacune des demandes potentielles des éleveurs. Celles-ci comprennent notamment, le soutien aux éleveurs qui seraient susceptibles de modifier leurs élevages.

« Il s’agit d’une question éthique, sociale et économique. Nous devons écouter les voix de nos concitoyens et faire cette transition vers une approche plus durable dans les plus brefs délais », a précisé Stella Kyriakides, commissaire européenne à la Santé. La résolution finale du texte voté le 11 juin 2021 vise aussi à interdire « le gavage cruel et inutile des canards et des oies pour la production de foie gras ». Cet amendement n'est pas au goût de tout le monde et sur 319 voix, 251 étaient contre et 108 se sont abstenus. Pour l’eurodéputée française PPE (droite) Anne Sander, « mettre fin au gavage, c’est condamner le secteur français du foie gras, un secteur vitrine des traditions de nos territoires ». Sur Twitter, la Fondation 30 millions d'amis ainsi que La Fondation Droit Animal, Éthique et Sciences (LFDA) ont salué cette avancée et cette victoire pour le bien-être animal

Capture d'écran issue du compte Twitter de La Fondation Droit Animal, Éthique et Sciences (LFDA) après l'adoption du texte contre l'élevage d'animaux en cage (©fondationLFDA)

 

 

Par Léa Bourgoin