Le site fait peau neuve ! On espère qu'il vous plaira !

Incendies dans le Var : une grande opération de sauvetage est organisée pour sauver la tortue d'Hermann

Publié le 24 août 2021 (modifié le 20 octobre 2021 à 10h55)
Par One Heart
Temps de lecture : 3 mins

Ces derniers jours, de terribles incendies ont détruit de nombreux arbres et arbustes dans le massif des Maures, dans la région du Var. Si la flore est la principale victime de ces événements, la faune, elle aussi, a subi quelques traumatismes. Les équipes du Village des Tortues de Carnoules, un centre pédagogique et de conservation déstiné à la protection des tortues, mettent tout en œuvre pour porter secours aux tortues d'Hermann, classées vulnérables sur la Liste rouge nationale des espèces menacées.

La Tortue d'Hermann, espèce menacée et victime collatérale des incendies de forêts 

Lundi 16 août 2021, de terribles incendies ont touché la région du Var, détruisant 6 300 hectares de forêts. Pour tenter de sauver des espèces animales victimes des feux, les équipes des refuges animaliers font tout leur possible afin de protéger certaines espèces en danger, comme la tortue d'Hermann. Cette dernière est classée comme étant vulnérable sur la Liste rouge nationale des espèces menacées. Celle-ci permet de suivre l'évolution de chaque espèce sur le territoire et d'identifier des éventuelles menaces. Au Village des Tortues de Carnoules, les équipes travaillent sur le terrain pour sauver les reptiles, victimes collatérales des événements. « On ratisse les zones brûlées. Suivant les habitats, il y a des cachettes. On les retrouve dans des petits trous sous une grosse pierre. On réhydrate les tortues retrouvées vivantes pour leur donner plus de chance de survie », a expliqué à Var Matin, Stéphane Gagno, adjoint de direction du Village des Tortues de Carnoules.

 

                 

Publication du Village des Tortues de Carnoules qui présentent l'ampleur des dégâts de ces incendies (©Villagedestortuesofficiel/Facebook)

 

Les tortues retrouvées blessées ou brûlées lors de leurs recherches sont emmenées en soins intensifs. Pour le moment, 12 reptiles se trouvent à la clinique et les équipes du refuge tentent de réparer les dégâts physiques causés par les flammes. La tortue d'Hermann qui habite la région depuis des millions d'années est une habituée de ce type d'épisode. « Elles ont des stratégies pour économiser l'eau », ajoute Stéphane Gagno.

 

Des précieux conseils pour aider et sauver les tortues 

Si les tortues d'Hermann trouvent des cachettes pour se protéger, Stéphane Gagno redoute la recrudescence des incendies qui pourraient fragiliser les habitats naturels. « Si 50 % des tortues résistent au feu, la fois d'après ce sera 50 % de ces 50 % et ainsi de suite. La population n'arrive plus alors à se renouveler », précise-t-il. Si les zones brûlées sont encore fermées et interdites d'accès pour le moment, le Village des Tortues de Carnoules a prodigué trois précieux conseils si jamais vous rencontrez, à l'avenir des tortues d'Hermann : 

  • Ne pas ramasser les tortues vivantes en bonne santé. Il est cependant possible de leur donner à boire afin de les hydrater. « Même si la zone est brûlée, il faut les laisser. Lorsqu'il va pleuvoir, toute la strate herbacée va exploser et elles auront suffisamment à manger pour préparer l'hibernation. Là elles vont entrer en estivation, s'économiser et se mettre en pause », dévoile Stéphane Gagno.

 

  • Si et seulement si vous trouvez un reptile blessé, emmenez-le directement au Village des Tortues situé au 1065, Route du Luc, D97, 83660 Carnoules.

 

  • Les tortues en captivité ne doivent pas être relâchées pour tenter de sauver la population. « Les gens veulent bien faire mais il y a des risques sanitaires et génétiques. C'est encadré réglementairement et scientifiquement », dévoile-t-il.

 

Par Léa Bourgoin