Le site fait peau neuve ! On espère qu'il vous plaira !

Il crée un jeu mobile qui permet d'agir concrètement pour l'environnement

Publié le 17 mai 2021 (modifié le 25 mai 2021 à 18h40)
Par One Heart
Temps de lecture : 3 mins

Et si on associait le jeu mobile à la protection de l'environnement ? C’est l’idée développée par l'équipe à l'origine du jeu My Lovely Planet. Dans celui-ci, les actions réalisées virtuellement par les joueurs seront transformées en actions concrètes, réelles et positives pour la planète. Clément Le Bras, entrepreneur et créateur de My Lovely Planet, nous dévoile les différentes causes soutenues par le jeu. 

 

Transformer des actions virtuelles en actions réelles et positives pour la planète

Après avoir créé le moteur de recherche responsable Lilo, Clément Le Bras, entrepreneur social de 31 ans, a décidé de concevoir un jeu mobile appelé My Lovely Planet. Ce dernier, qui sortira entre septembre et novembre 2021, aura pour principal but d'aider la planète à se reconstruire après les récents épisodes climatiques -notamment de déforestation-, mais aussi de lutter contre le braconnage de certaines espèces animales. My Lovely Planet permettra d'agir concrètement en faveur de l'environnement dans la vie réelle. À l'image du jeu de simulation de vie Animal Crossing, développé par Nintendo EAD, chacun des joueurs possédera une île qu’il va devoir développer et aménager tous les jours, en plantant des arbres ou en installant des ruches par exemple. Seulement, ça ne s'arrête pas là. Toutes les actions réalisées virtuellement dans My Lovely Planet, seront aussi réalisées concrètement dans la vraie vie. Par exemple, si vous plantez des arbres dans le jeu, de véritables arbres seront plantés dans des zones du monde touchées par la déforestation. « Quand vous jouez, concrètement, vous allez recevoir des ‘graines’. Celles-ci vont vous permettre de faire des actions. Les graines récoltées grâce aux actions dans le jeu vont nous permettre d’agir de façon concrète en fonction des missions réalisées », explique Clément.

 

 

Capture d'écran montrant l'une des missions réalisables dans le jeu (©Kisskissbankbank/MyLovelyPlanet)

 

Le jeu My Lovely Planet restera gratuit lors de son téléchargement mais des achats seront intégrés et l'argent récolté servira à défendre le projet de plusieurs associations comme Eden Reforestation, Sea Shepherd ou la SPA. Plus précisément, le jeu mobile soutiendra 5 causes principales : la reforestation, la protection des animaux, la lutte contre le braconnage des tortues, le nettoyage des océans et la protection des abeilles. « Le jeu mobile est aujourd’hui un vecteur très puissant et donc je me suis dit que ça serait intéressant de mettre cette force-là au service de l’environnement », dévoile Clément.

Le jeu mobile, un moyen de sensibiliser à la protection de l'environnement

Si Clément a décidé de s'orienter vers le jeu mobile pour sauvegarder la planète, c'est parce qu'il est fasciné par l'impact du virtuel et de la technologie sur la résolution de problèmes sociaux et environnementaux. « Dans le monde, il y a 2,5 milliards de joueurs de jeux mobiles. En 2019, 70 milliards de dollars ont été générés grâce aux jeux mobiles et au total, l’humanité aurait joué 5 millions d’années sur son téléphone portable, en 2020 », ajoute Clément. Il s'est finalement rendu compte que le jeu mobile était un moyen "très puissant" de rassembler de nombreuses personnes vers un même centre d’intérêt qui est ici, la protection de l'environnement. 

 

 

À l'avenir, lorsque le jeu sortira en fin d'année, d’autres actions en faveur de l’environnement seront disponibles, selon l'actualité liée à la planète : « Si demain il y a un projet d’exploration pétrolière au Pôle Nord, on pourrait , dans le jeu, simuler ça dans le jeu. On pourrait proposer aux joueurs, soit de financer des projets d’associations qui sont contre ce projet, soit directement d'écrire aux députés ou à leurs représentants. Ça serait quelque chose d’inédit », développe Clément. En attendant de pouvoir présenter une version finale, l'équipe de My Lovely Planet a lancé une campagne de financement participatif afin de développer le projet et sa version betâ. 

 

Par Léa Bourgoin