Elle fabrique bénévolement des sacs de couchage pour les sans-abri à partir de paquets de chips recyclés

Publié le 26 octobre 2020 (modifié le 20 octobre 2021 à 10h55)
Par One Heart
Temps de lecture : 2 mins

Pen Huston, une Britannique de 45 ans, a décidé de créer The Crisp Packet Project, une initiative solidaire qui fabrique des sacs de couchage à partir de centaines de paquets de chips vides. Ces couvertures permettent aussi l'isolation et le stockage des objets personnels durant la journée. 

Un appel à la solidarité 

Avec The Crisp Packet Project, Pen Huston, 45 ans, donne de son temps pour aider ceux qui sont dans le besoin. Pendant près de 4 heures, elle transforme 150 paquets de chips vides en un sac de couchage qui sera utile aux personnes sans-abri. Elle lave, sèche et repasse les paquets vides avant de les assembler pour finalement ne former qu'un "sac de bivouac".

Pen Huston, très investie dans la cause environnementale, essaie de réduire les déchets plastiques nocifs pour la planète, en les recyclant. Elle a d'ailleurs lancé un appel à la mobilisation en invitant les citoyen(ne)s à apporter leurs paquets de chips vides et donner de leur temps afin de fabriquer des couvertures pour les sans-abri.

Une initiative à la fois solidaire et écologique

C'est après avoir fait du bénévolat au sein de l'organisation caritative Surviving the Streets, qui oeuvre pour les personnes sans-abri, que Pen Huston a eu l'idée de créer des sacs de couchage à partir de paquets de chips recyclés. « Un jour, je me suis réveillée dans la nuit en y pensant. Je me suis dit que j'avais vu beaucoup de personnes faire des objets à partir de paquets de chips mais jamais des sacs de couchage. Je me suis alors demandé 'Est-ce que je pourrais faire un paquet de chips géant imperméable et bien isolé ?' C'est comme ça que tout ça est né », a-t-elle expliqué au site anglais Deadline News.

Après leur fabrication, les sacs de couchage sont distribués aux personnes sans-abri par Surviving the Streets. Très heureux de cette initiative solidaire et écologique, le fondateur de l'organisme de bienfaisance, James Robinson, a salué l' "incroyable" travail de Pen Huston : « Nous manquons toujours de sacs de couchage et de couvertures, mais maintenant, au lieu de donner trois sacs de couchage et d’avoir à les laver et les sécher, nous n’en distribuons qu’un.»

 

Par Léa Bourgoin