Marseille : Emmaüs lance la Lavo'mobile pour venir en aide aux personnes sans-abri

Par l'équipe Oneheart, le 04 mars 2020
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Depuis le 20 février, les pesonnes les plus démunies de Marseille peuvent laver leur linge gratuitement grâce a la Lavo'mobile, une sorte de laverie automatique itinérante. 

 

Un concept ingénieux 

Une fourgonette, deux machines à laver, un groupe éléctrogène et deux grosses cuves de 300 litres d'eau -l'une pour l'eau propre et l'autre pour l'évacuation des eaux usées-, voilà de quoi est composée la Lavo'mobile. Les deux machines peuvent contenir 8kg de linges.
Complètement autonome, l'engin n'a besoin d'être raccordé ni à de l'eau, ni à de l'électricité.

Le projet a coûté 20 000 euros et a été financé par AG2R la mondiale et la fondation Abbé Pierre. Cette laverie mobile sillonne depuis peu les rues de la Cité Phocéenne dans le but de venir en aide aux sans-abri. L'objectif : proposer aux personnes les plus démunies, de laver leurs vêtements gratuitement.

Poussé par sa propre expérience, Eric, ancien sans-abri, devenu un compagnon d'Emmaüs décide de lancer la Lavo'mobile : "Je mettais un petit peu d'argent de côté pour les machines. Une lessive dans une laverie c'est minimum six euros, et beaucoup de gens préfèrent mettre six euros pour manger ou dormir que dans une lessive".

 

 

L'hygiène, un moyen de gagner en estime de soi 

"L'habit ne fait pas le moine" et pourtant il semblerait que les sans-abri soient sujets à de nombreuses idées recues. Ne possédant pas de machine à laver et n'ayant pas les ressources suffisantes pour accéder à une laverie, les personnes sans-abri n'ont malheureusement pas d'autres solutions. Ainsi, la Lavo'mobile leur permet de conserver un minimum d'hygiène personnelle. C'est d'ailleurs dans ce sens que les MOBIL'douches voyaient le jour il y a deux ans. Kamel Fassatoui, un des trois responsables de la communauté Emmaüs qui a suivi le projet de près, soutient l'idée que : "l'hygiène est un besoin qui contribue à l'estime de soi".

En 2019, on comptait 200 000 personnes sans-abri en France.  

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close