Écologique, responsable et citoyen, Railcoop inaugure son premier train de fret

Publié le 24 novembre 2021
Par Julie Marie
Temps de lecture : 2 mins
Après deux ans de travail, la coopérative ferroviaire Railcoop a inauguré le lundi 15 novembre son premier train de fret. L'entreprise souhaite concevoir un transport de marchandise fiable, régulier, compétitif et respectueux de l’environnement. Il s'agit là d'un premier pas dans le transport de marchandises avant de relancer la ligne Bordeaux-Lyon pour les voyageurs en 2022.

Un service de fret ferroviaire responsable et écologique mis en place par des citoyens

Les besoins de mobilité sont en forte croissance. En effet d'ici à 2050, il est prévu une augmentation de 34% du trafic routier. Plutôt que de créer de nouvelles infrastructures, pourquoi ne pas se servir du réseau ferroviaire existant qui n’est pas utilisé au maximum de sa capacité ? 90 % des Français résident à moins de 10 km d’une gare, mais 30 % des gares existantes sont non desservies et le réseau actuel sert en priorité les grandes villes et les axes Paris-Province. Par ailleurs, l’usage du fret ferroviaire est moindre en France en comparaison de ses voisins européens. C’est dans cet état d’esprit qu’est né Railcoop.

Créée le 30 novembre 2019, Railcoop est une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) qui a pour ambition de devenir le premier opérateur ferroviaire sous statut coopératif. L’association souhaite redonner du sens à la mobilité ferroviaire en impliquant citoyens, cheminots, entreprises et collectivités, tout en utilisant l'infrastructure existante.

Le but de la coopérative est de proposer une offre de train alternative à la route et à l’avion dans un premier temps pour le fret et envisage d’ouvrir dès décembre 2022 sa première ligne pour le transport de voyageurs entre Bordeaux et Lyon, abandonnée par la SNCF en 2014. Après deux ans de travail, le projet est devenu réalité le lundi 15 novembre, avec l’arrivée - en provenance de Toulouse - du premier train de fret de Railcoop en gare de Capdenac (Occitanie).

Capture d'écran d'un tweet d'Emmanuèle Saura, directrice territoriale SNCF Réseau Occitanie

Le ferroviaire, le moyen de transport le plus respectueux de l'environnement

La coopérative d’intérêt collectif ferroviaire Railcoop est la première en France à obtenir une autorisation d’exploitation des lignes grâce à la licence d’entreprise ferroviaire qu’elle a obtenue en septembre 2021. L’association souhaite poursuivre sur le marché du "fret citoyen" de façon à réduire les émissions de CO2 du transport de marchandises.

Dans un contexte de réchauffement climatique, la transition écologique doit passer par le train, l’un des moyens de transport les plus sûrs et respectueux de l’environnement. Le transport de voyageurs par rail nécessite en effet moins d’un douzième de l’énergie requise pour déplacer une personne ou une tonne de marchandise par la route. Comme l’explique Railcoop sur son site, « Développer le ferroviaire, c’est aussi, indirectement, protéger la biodiversité, freiner l’artificialisation des terres et donc préserver nos territoires. Le train consomme moins d’espace que les routes et est très complémentaire des mobilités douces (vélos, marche à pied…). »

Voilà une bonne occasion de revoir ses placements plus écologiquement, en espérant que ce système se développe avec le temps.