Cette artiste nigériane crée des œuvres d'art colorées à partir de tissus recyclés

Publié le 24 novembre 2020 (modifié le 20 octobre 2021 à 10h55)
Par One Heart
Temps de lecture : 2 mins

Marcellina Akpojotor est une artiste peintre nigériane. À l'aide de tissus d'Ankara recyclés, elle réalise des portraits empreints d'une forte identité culturelle et rend hommage aux membres de sa famille. 

Un art alliant recyclage et hommage au Nigéria 

Marcellina Akpojotor est une artiste peintre née en 1989, dans la ville de Lagos, au Nigéria. Introduite à l'art de la peinture, du dessin et du design par son père, elle se passionne très vite pour les techniques de collages et de peintures traditionnelles. Marcellina Akpojotor travaille principalement à l'aide de morceaux de tissus d'Ankara issus des déchets de l'industrie textile.

Entre recyclage et hommage à son pays, l'artiste utilise son art pour réaliser des portraits hauts en couleurs des membres de sa famille et de ses amis. Parfois, ce sont des scènes de la vie quotidienne qui prennent vie sur d'immenses toiles qui se vendent parfois à 25 000 dollars.

 

Une première exposition en 2018 

Sa première exposition, She was not dreaming (en français "Elle ne rêvait pas") en 2018 raconte l'histoire générationnelle ainsi que l'ambition et l'héritage d'une femme. Cette exposition est divisée en deux parties. Dans la première, Marcellina Akpojotor dévoile une chronologie de peintures représentant les cinq générations de femmes issues de sa famille, du côté maternel. Dans la seconde, l'artiste présente une ode à l'indépendance des femmes.

Entre peinture et collages, Marcellina Akpojotor expose tout en couleur et en subtilité sa vie et ceux qui en font ou fait partie, à l'image de sa grand-mère maternelle qu'elle n'a jamais connue. À travers ses oeuvres, Marcellina Akpojotor souhaite transmettre des messages forts comme le long chemin vers l'indépendance des femmes et l'égalité des genres dans les sociétés africaines contemporaines. 

 

 

 

Par Léa Bourgoin