À 10 ans, il dépollue la Seine et le canal de l’Ourcq grâce à la pêche à l’aimant

Publié le 28 juillet 2020 (modifié le 20 octobre 2021 à 10h55)
Par One Heart
Temps de lecture : 2 mins

Inspiré du youtubeur ChrisDetek, Raphaël, 10 ans, passe la majorité de son temps libre à dépolluer la Seine et le canal de l’Ourcq à Paris, équipé de son aimant. Depuis janvier 2020, il a ainsi pu retirer plus de 6 000 kilos de métaux hors de l’eau.

 

Plus de 6 000 kilos de métaux sortis de l’eau


Tous les week-ends, Raphaël et son papa se rendent sur les quais de Seine et le long du canal de l’Ourcq pour s’adonner à une activité peu commune : la pêche à l’aimant. Cette dernière consiste à dépolluer nos cours d’eau des nombreux déchets qui s’accumulent. Rattaché à une solide corde, l’aimant va chercher toute la ferraille qui gît au fond de l’eau. Equipés d’un aimant pouvant remonter des objets de 350 kilos, Raphaël et son papa ont ainsi pu remonter depuis janvier 2020, pas moins de 75 vélos, 10 scooters, 1 moto, 4 coffres forts, 30 trottinettes qui ont été sortis de l’eau. Au total, plus de 6 000 kilos de métaux ont été retirés de la Seine et du Canal de l’Ourcq.

 

raf-sur-seine
Crédit : Instagram, raf_sur_seine


Une fois les objets sortis de l’eau, ils sont remis aux services de la Mairie de Paris via l’application “Dans ma rue”.


« Ce n’est pas de l'héroïsme, mais un acte citoyen »


Malgré son jeune âge, Raphaël est pleinement conscient de l’urgence climatique. Inquiet pour l’avenir de notre planète, Raphaël n’a pas hésité à passer à l'action et à agir à son échelle. « J’entends à la télé : "2050, le truc va exploser", "2050, il n’y aura plus d’oxygène". Je me dis je fais un petit truc pour la planète, pas grand, mais qui contribue au sauvetage de la planète » explique-t-il au micro du Bonbon avant de conclure « Il faut agir, pas réfléchir ! ».

 


Ambassadeur de l’association “Little Citizens for Climate” qui réunit des jeunes du monde entier autour des préoccupations environnementales, Raphaël espère sensibiliser un maximum de personnes à cette pollution peu visible et inspirer un grand nombre de personnes. D’ailleurs, nombreux sont les passants à s’arrêter et questionner le jeune homme de 10 ans. Certains vont même jusqu'à tenter l’expérience. Pour suivre les aventures de Raphaël, n'hésitez pas à suivre son compte Instagram raf_sur_seine.