Umgibe ou comment cultiver dans un espace urbain

Par l'équipe Oneheart, le 06 avril 2018 (modifié le 12 mars 2019)
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Nonhlanhla Joye une Sud Africaine de 51 ans crée un concept innovateur pour produire ses propres légumes bios dans un milieu bétonné avec peu d’espace à disposition.

Cette création d’initiative cache l’histoire d’une femme qui découvre en 2015 qu’elle est atteinte d’un cancer. Cependant, sans emploi et et dans l’incapacité de travailler, elle doit trouver une solution pour nourrir sa famille. Elle nous raconte qu’elle entreprend de produire ses propres légumes mais les poulets de ses voisins décident de saccager sa récolte. Et c'est à cet instant précis qu’elle décide de construire une sorte de plateforme en hauteur, hors de portée des animaux, afin que sa récolte soit protégée. Elle construit donc une construction en bois sur laquelle elle suspend des sacs en plastique. Et c’est dans ces sacs mêmes qu’elle débute sa récolte. En plus d’être une initiative pour donner une seconde de vie aux sacs en plastique, la solution qu’elle a imaginé pour ses légumes est adaptée à l’environnement des townships.

Motivée par ses récoltes, elle encourage ses proches et ses voisins à participer et créer une coopérative. C’est ainsi que Umgibe voit le jour : cette solution permet aux familles de créer une autosuffisance alimentaire. Partie d’une idée simple de pouvoir se nourrir malgré ses difficultés de santé et d’emploi, elle est récompensée Femme entrepreneure de l’année le 30 mars 2017 au forum international de l’entrepreneuriat social Impact.

 

En partenariat avec Le Figaro demain

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En regardant cette vidéo, je contribue à mettre du beurre bio dans les épinards

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close