Préserver le vivant... jusqu'à la mort

Par l'équipe Oneheart, le 27 octobre 2017

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

A Niort, un projet un peu fou a vu le jour en 2014 : celui d'un cimetière "naturel" - le tout premier du genre en France. Une approche qui peut surprendre, tant le sujet est méconnu du grand public : et pourtant, même morts, les humains polluent ! Utilisation de produits toxiques pour traiter le bois des cercueils, ou même embaumer les corps (!), absence de filtres à particules dans les cheminées des crématoriums, importation de pierres tombales de Chine, pulvérisation de produits phytosanitaires sur la végétation... l'environnement est mis à rude épreuve quand il s'agit d'accompagner un humain dans sa dernière demeure en France. 

Heureusement, des initiatives se multiplient pour venir (re)mettre de la vie dans le monde des morts : tel que vous le découvrirez dans notre reportage vidéo, à Niort, la municipalité s'est lancée dans la construction d'un cimetière entièrement naturel - cercueils et urnes biodégradables, végétation florissante, etc... mais aussi à Nantes, où une coopérative funéraire tente de lutter contre la commercialisation à outrance du métier des pompes funebres, ou encore en Belgique, où un mouvement de citoyens cherche à faire reconnaître la pratique de l'humusation comme mode d'obsèques... autant d'idées saugrenues au premier abord, mais qui font finalement sens dès que l'on cherche à voir plus loin que le bout de son nez, et que vous pourrez découvrir en détails au sein du dossier que notre partenaire Kaizen consacre à la mort ce mois-ci : à déocuvrir en kiosque dès aujourd'hui !

Sur ce, toute l'équipe One Heart vous souhaite d'avance une très belle fête de la Toussaint !

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En regardant cette vidéo, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close