La 33e édition du FIFE s’ouvre sur un Ouragan

Par FIFE - Festival International du Film d'Environnement, le 07 avril 2016

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Du 5 au 12 avril, le Festival international du film d’environnement (FIFE) se tiendra dans des cinémas franciliens. Mardi soir, son lancement avait lieu au Cinéma des Cinéastes, à Paris, avec la projection en avant-première du film Ouragan.

Le monde se presse, devant le Cinéma des Cinéastes, mardi 5 avril. L’équipe du film et les invités de cette cérémonie d’ouverture du Festival international du film d’environnement (FIFE) sont venus assister à l’avant-première d’Ouragan. Ce documentaire long métrage en 3D de Cyril Barbançon, Andy Byatt et Jacqueline Farmer, raconte l’histoire de l’ouragan Lucy. Romane Bohringer, en voix off, récite une version adaptée d’un texte de Victor Hugo, aussi puissant que le phénomène naturel qu’il décrit.

Le film illustre en beauté un paradoxe des forces de la Nature. Elles dévastent tout sur leur passage. Elles paraissent catastrophiques et sont dramatiques pour les milliers de personnes dont le quotidien est chamboulé. Mais chacune a un rôle essentiel au maintien de la vie sur Terre. Le cycle des océans, le développement des forêts… Le FIFE, c’est aussi ça, montrer que la Nature se rappelle à nous, même quand on tente par tous les moyens de la maîtriser.

Avant la projection, un bref rappel de la programmation du Festival, en présence des membres des différents jurys et du parrain de cette 33ème édition, l’explorateur Jean-Louis Etienne, pour qui « agir pour l’environnement, c’est enclencher des petites choses qui donnent envie ». Luc Jacquet, président du jury des documentaires long métrage, a aussi fait une apparition via Skype en direct de New-York, pour déclarer ouvert le Festival. One Heart, partenaire du FIFE depuis de nombreuses années, était présent pour interviewer les heureux jurés.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En regardant cette vidéo, je contribue à propager savoir, art et beauté

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir FIFE - Festival International du Film d'Environnement !

Je découvre toutes
ses actualités

Close